FAITS D'HIVER & MAUX D'AOUT

Chaque jour, je continue, selon l'inspiration, Des textes superflus ou alors plus profonds, Désormais, c'est facile, pas toujours évident, Mais j'ai trouvé mon style, le mien, tout simplement.

0500 - L'essaim

Publié le 22 Février 2015 par Dan in Trois Quatre Un, Colère

Avec le mauvais temps, on ne les voyait plus,
Un soleil de printemps, les voilà revenus.
Je les trouve bien nuisibles lorsqu'ils sont en essaim,
Il faut rester paisible lorsque tu en vois un.

On peut toujours ràler, cela nous fait du bien,
C'est une race protégée et nous n'y pouvons rien.
Ils ne laissent pas le choix, se moquent de mon tracas,
Je regrette le froid, la neige et le verglas.

Avec le mauvais temps, on ne les voyait plus,
Un soleil de printemps, il ressortent dans la rue.
Les revoilà en piste, leurs écarts, je redoute,
Un essaim de cyclistes a envahi ma route.

Commenter cet article