FAITS D'HIVER & MAUX D'AOUT

Chaque jour, je continue, selon l'inspiration, Des textes superflus ou alors plus profonds, Désormais, c'est facile, pas toujours évident, Mais j'ai trouvé mon style, le mien, tout simplement.

0529 - La porte océane

Publié le 10 Septembre 2017 par Dan in Trois Quatre Un, Fantaisie, Poèsie

Passent ainsi les chalands sur le blog de ma vie,
Ils s'arrêtent un instant pour lire mes poésies.
Certains essaient souvent de déchiffrer mes mots,
Établir si je mens est un de leurs gros maux.

Je suis parfois taquin, laissant l’ambiguïté,
Mon cerveau est coquin, mes textes alambiqués.
Mensonges ou vérités, ce n'est pas important,
De mes écrits rimés, je partage un instant.

Ils passent tous en silence, ils savent très bien se taire,
Refusant la sentence de mettre un commentaire.
J'ouvre une porte océane sur mes textes peu sages,
De leurs claviers en panne, je n'ai pas de message.

Commenter cet article