FAITS D'HIVER & MAUX D'AOUT

Chaque jour, je continue, selon l'inspiration, Des textes superflus ou alors plus profonds, Désormais, c'est facile, pas toujours évident, Mais j'ai trouvé mon style, le mien, tout simplement.

0063 - Trinity

Publié le 3 Juillet 2009 par Dan in Puéril, Dix vers

Le paillasson laissé à la porte de l'entrée,
Ménage, faut s'y coller, de la cave au grenier.
Brumisateur réglé près de la cheminée.
Commentaire déposé, les lacets sont lacés,

Nul besoin du kiné, même s'il est séduisant,
Elle passe à la télé, elle est prête maintenant.
La flemme, faut l'oublier, c'est la fête, Trinity,
Guitares, piano, jouez au rythme de la batterie.

Ainsi, on se construit, année après année,
Tant qu'il y a la vie, nous pouvons espérer.

Commenter cet article