0064 - Les bancs publics

Publié le par Dan

Regarde les bancs publics, on ne voit que des vieux,
C'était bien sympathique de voir des amoureux.
Le monde a bien changé, c'est un monde de fous,
Il faut se dépêcher, toujours courir partout.

Pose toi un moment, pour une poésie,
Arrête toi un instant, tu ne peux vivre ainsi.
Regarde ton amant, c'est l'homme de ta vie,
Rejoins le sur ce banc, il s'est déjà assis.

Ce serait sympathique de voir des amoureux,
Regarde les bancs publics, on ne voit que des vieux.

Commenter cet article

L
Je suis peut-être une irréductible mais seulement à mi-temps alors... J'ai mes moments de calme et de silence mais je suis parfois stressée et bruyante...
Répondre
D
<br /> <br /> Calme et silence,<br /> Faut faire violence,<br /> Bruyants, stressés,<br /> Faut se calmer !<br /> <br /> Dan<br /> <br /> <br /> <br />
E
Jolie référence et grande justesse dans cette vision (sourire)
Répondre
D
<br /> <br /> J'ai tort d'avoir raison, j'aimerai me tromper,<br /> Mais juste est ma vision, la vie nous rend stressé.<br /> <br /> Dan<br /> <br /> <br /> <br />
L
Ce que tu dis est tellement vrai. Nous faisons partie d'une génération de fous : tout doit aller vite même l'amour... Pas de temps, dans cette vie, pour se poser sur un banc...
Répondre
D
<br /> <br /> Moi, je me suis posé, le temps de vous écrire,<br /> Toi, tu t'es arrêtée pour prendre le temps de lire.<br /> <br /> Dan<br /> Dans ce monde de fous, il reste des irréductibles !<br /> <br /> <br /> <br />
K
Existe-il encore des amoureux au moins...?KERFON LE CELTE
Répondre
D
<br /> <br /> Qu'en penses-tu, Kerfon, ça mérite un poème,<br /> C'est une bonne question, je sais que moi, je m'aime !<br /> <br /> Dan<br /> <br /> <br /> <br />
R
Bon week end.
Répondre