FAITS D'HIVER & MAUX D'AOUT

Chaque jour, je continue, selon l'inspiration, Des textes superflus ou alors plus profonds, Désormais, c'est facile, pas toujours évident, Mais j'ai trouvé mon style, le mien, tout simplement.

0096 - Justine

Publié le 5 Août 2009 par Dan in Fantaisie, Dix vers

Tu vois, ma chère Justine, je connais le bonheur,
J'ai mis de bonnes rustines, c'est pour soigner mon coeur.
Je l'ai tant réparé, mon coeur de caoutchouc,
Depuis, il est blindé contre les mauvais coups.

Pour les peines capitales de mon coeur de jeune homme,
Le remède idéal n'est pas mercure au chrome.
Mon coeur s'est enflammé en regardant ses yeux,
Depuis, je suis resté le même homme amoureux.

Tu vois, ma chère Justine, je connais le bonheur,
Je connais la rustine qui soigne bien mon coeur.

 
Commenter cet article