0118 - L'ile Bonaventure

Publié le par Dan

Il me suffit de rien, je pense à Dame Nature,
Alors, je me souviens de l'ile Bonaventure,
Aux terrains occupés par les fous de bassan,
L'odeur de ces nichées et tous ces cris perçants.

Posés par terre, les nids, par milliers rapprochés,
Ils s'aident par les cris, les mâles trouvent leurs couvées.
C'est un moment magique, je ne peux l'oublier,
Un souvenir unique, en moi, il est gravé.

Pour le fou de bassan, un seul petit par an,
Tout jeune, en se jetant de la falaise, souvent,
Le vol, malheureusement, est le signe du trépas.
Car pour lui, c'est navrant, le fou ne décolle pas.

Commenter cet article

G
<br /> Beau poème... Vraiment bravo.<br /> <br /> <br /> J'ai juste une petite "déception" (le mot est un peu fort...) mais c'est vrai que j'aime quand il y a une image associé à un texte, même si c'est de l'abstrait.<br /> <br /> <br /> Bonne journée<br />
Répondre
D
<br /> <br /> <br /> De l'ile, j'ai des photos, le reste est dans mon coeur,<br /> Un paysage très beau, tout ce bruit, et l'odeur.<br /> <br /> <br /> <br /> Dan<br /> Voir ces fous de bassan est un de mes plus beaux souvenirs.<br /> C'est magnifique.<br /> Bonne journée<br /> <br /> <br /> <br />
C
coucou , en faisant un tour sur cette nouvelle blogosphère pour moi , je me suis arrêté chez toi pour un certain atrait pour ton blog , je reviendrais plus en profondeur par la suite , bonne journée , @ +
Répondre
D
<br /> <br /> Chez Chris, je suis passé, de bien jolies passions,<br /> Il veut les partager et montrer sa région.<br /> <br /> Dan<br /> Cliquons sur son lien !<br /> <br /> <br /> <br />