FAITS D'HIVER & MAUX D'AOUT

Chaque jour, je continue, selon l'inspiration, Des textes superflus ou alors plus profonds, Désormais, c'est facile, pas toujours évident, Mais j'ai trouvé mon style, le mien, tout simplement.

0152 - Conflit

Publié le 30 Septembre 2009 par Dan in Puéril, Dix vers

Je n'ai aucune aigreur, peux-tu en dire autant,
De moi aurais-tu peur, je ne suis pas méchant.
Je suis un solitaire, j'ai pris des mauvais coups,
C'est parfois salutaire, je protège mes joues.

Je suis souvent surpris par tous tes commentaires,
Sais-tu que pour nos vies, on ne fait pas la guerre.
Nous allons en souffrir, c'est dommage et je veux,
Parler et puis en rire, recommencer nos jeux.

Je n'ai aucune aigreur, peux-tu en dire autant,
Vérifier nos valeurs, c'est comme pisser au vent.

Commenter cet article

Lyly Jane 30/09/2009 08:31


Bonjour Dan,

Il me plaît bien ce poème ! J'aime le ton employé !

Très belle journée, Lyly


Dan 30/09/2009 08:58



Conflit de trois fois rien, j'ai employé ce ton,
Et nous le savons bien combien le ton, c'est bon.

Dan
Bonne journée à toi. Ici, il fait gris.