FAITS D'HIVER & MAUX D'AOUT

Chaque jour, je continue, selon l'inspiration, Des textes superflus ou alors plus profonds, Désormais, c'est facile, pas toujours évident, Mais j'ai trouvé mon style, le mien, tout simplement.

0160 - Paris et sa banlieue

Publié le 8 Octobre 2009 par Dan in Fantaisie, Dix vers

Parisien malgré moi, j'ai mon boulot ici,
Ce n'est pas simple parfois mais je l'accepte ainsi.
Cette ville de lumière, je n'y vais pas souvent,
Voyage en RER, ça prend beaucoup de temps.

Paris te fait rêver, en vacances seulement,
En banlieue, c'est raté, t'as les inconvénients.
Les gens sont trop pressés, ils ne vivent pas l'instant,
Je ne veux pas stresser même s'ils courent tout le temps.

Parisien malgré moi, j'ai mon boulot ici,
Je m'évade parfois et c'est très bien ainsi.

Commenter cet article

reinette 13/10/2009 10:04


j'ai aussi été parisienne par la force des choses. ai cependant appris à aimer paris.
je n'y vis plus mais y retourne quelquefois pour ses spectacles, ses concerts, ses rues animées en permanence.
je préfère quand même pour la vie de tous les jours mon petit coin de campagne dans une de ses banlieues


Dan 14/10/2009 07:37



Même si j'aime bien Paris, ses quartiers, ses p'tites rues.
C'est souvent l'axphixie, souvent, je n'en peux plus.

Dan
Bonne journée



Angelique-27 10/10/2009 17:33


J'ai longtemps travaillé à paris,
trop d'années le métro j'ai pris,
bien serrée comme des sardines,
j'avais hâte que cela se termine .....bon week end  !


Dan 10/10/2009 23:02



Je n'aime pas le métro et encore moins le train,
Les odeurs et l'air chaud et les matins chagrin.

Dan
Cela va peut-ête changer.
La SNCF vient de s'apercevoir qu'elle pouvait transporter du fret !
Vont-ils voir qu'ils transportent des clients ?



Rotpier 08/10/2009 20:51


Bonsoir Dan,

 Je connais bien Paris
 pour l'avoir fréquenté
 pour mon travail aussi
 je m'y suis bien frotté!

 Bonne soirée,

Pierre



Dan 10/10/2009 09:35



T"as vécu à Paris pour le travail aussi,
Je vois qu'à priori, tu t'en es bien sorti.

Dan
Suffit d'être patient