FAITS D'HIVER & MAUX D'AOUT

Chaque jour, je continue, selon l'inspiration, Des textes superflus ou alors plus profonds, Désormais, c'est facile, pas toujours évident, Mais j'ai trouvé mon style, le mien, tout simplement.

0414 - En sourdine

Publié le 27 Avril 2012 par Dan in Mémo, Dix vers

Quand, en sourdine, elle passe, elle ne fait aucun bruit,
    Parfois, elle laisse une trace, quelques mots bien choisis.
Une simple passagère, lisant mes poésies,
Elle se plonge dans mes vers, elle parcourt mes écrits.

    Elle vient lire mes quatrains, je lis ses textes aussi,
Je garde le même entrain, j'aime bien ce qu'elle écrit.
On ne se connait pas, de parfaits inconnus,
Nous nous parlons déjà, on ne s'est jamais vu.

Quand, passant en sourdine, elle effleure mes mots,
Visite peu anodine, elle m'inspire ce memo.

Commenter cet article

cathycat 05/05/2012 22:03


C'est la magie du monde virtuel... Belle soirée. Bisous

clara65 27/04/2012 08:08


Bonjour Dan,


C'est la magie d'Internet !


On se trouve parfois plus d'affinités de cette manière que dans le réel.


@ très bientôt !


tu ne nous as pas donné la réponse pour "t'as de beaux yeux"


 

Dan 29/04/2012 11:17




J'ai me suis dévoilé, la magie est rompue,
La solution donnée, l'énigme n'existe plus.



Dan
Ce texte a fait cliquer bien des lettres de clavier.
La réponse est dans mes commentaires de cette poésie.
Bonne journée