FAITS D'HIVER & MAUX D'AOUT

FAITS D'HIVER & MAUX D'AOUT

Menu

0434 - Le temps des noisettes

C'est le temps des noisettes, on peut les ramasser,
Mais en ville, c'est trop bête, ce temps est oublié.
C'était à la campagne, tout au fond du chemin,
Dans ce coin de Bretagne, nous étions des gamins.

Je me souviens qu'enfant, après la mi-août,
Quand venait ce moment, ces arbres étaient à nous.
On y grimpait dedans, en faisant attention,
On mettait peu de temps pour remplir nos pochons.

La branche, comme le roseau, elle plie mais ne rompt pas,
On sautait parfois haut pour l'amener en bas.
Je garde le souvenir du gout de ces noisettes,
Le meilleur, pour vous dire, c'est pendant la cueillette.

Maintenant, j'ai grandi sans perdre mes goûts d'enfant,
C'est en ville que je vis et j'aime ces moments.
Près de la voie ferrée, j'ai quelques noisetiers,
Et ainsi, chaque année, je vais les visiter.

Pendant quelques instants, je me revois marmot,
Il y a bien longtemps, j'étais alors petiot.
Avec mes deux frangins, on attendait mi-août,
Tout au fond du chemin, ces arbres étaient à nous.