FAITS D'HIVER & MAUX D'AOUT

Chaque jour, je continue, selon l'inspiration, Des textes superflus ou alors plus profonds, Désormais, c'est facile, pas toujours évident, Mais j'ai trouvé mon style, le mien, tout simplement.

0430 - Mon africain blanc

Publié le 7 Juillet 2012 par Dan in Emotion, Vains vers

Ton cobaye est venu, nous pouvons commencer,
On n'est jamais déçu, tu sais bien cuisiner.
Cinquante ans de connerie, tu y es arrivé,
Jojo, t'as pas vieilli, ce cap, tu l'as passé.

Tes fans sont tous ici pour les fêter ensemble,
C'est la chouille aujourd'hui, cet instant nous rassemble.
Ce soir à Montricoux, nous allons mettre le feu,
Nous allons faire les fous, c'est ce qu'on fait de mieux.

Les filles autour de toi et aussi tes copains,
C'est un moment de joie, oublions les chagrins.
Un p'tit mot pour Marie, elle qui sait te calmer,
Les douceurs de la vie quand tu es excité.

Nous pouvons faire du bruit, ta voisine n'est pas là,
Elle s'est barrée, Mamie, elle ne veut pas voir ça.
L'afrique dans ton salon, jamais, tu ne l'oublies,
Mets la musique à fond sur le rythme de ta vie.

Toi, mon africain blanc, mon hippie déplumé,
Mon ami de vingt ans, mon frangin d'amitié,
Mon pote, on lève nos verres, vas-y, prends le micro,
Cinquante ans, mes vains vers, chante nous quelques mots.

Commenter cet article

cathycat 14/07/2012 23:29


J'ai comme l'impression que la fête tient une grande place dans ta vie !... Mais tu as raison, l'amitié est trop
sérieuse pour ne pas être fêtée. Bisous