FAITS D'HIVER & MAUX D'AOUT

Chaque jour, je continue, selon l'inspiration, Des textes superflus ou alors plus profonds, Désormais, c'est facile, pas toujours évident, Mais j'ai trouvé mon style, le mien, tout simplement.

0451 - Quand c'est joué d'avance

Publié le 2 Décembre 2012 par Dan in Emotion, Trois Quatre Un

Crépuscule vers l'aurore, c'est le passage du temps,
Comme la vie ou la mort, le passé, le présent.
Les deux astres dans le ciel cadencent bien nos vies,
Dans une course éternelle, l'un arrive, l'autre fuit.

C'est le passage du temps, le matin me réjouit,
Diriger mon présent, jamais, cela m'ennuie.
Depuis le premier jour, les secondes sont comptées,
Dans ce compte à rebours qu'on ne peut arrêter.

Je les vois s'égrener, ces secondes qui s'enfuient,
Cette fin préméditée lorsque le jour nous nuit.
Aurore vers crépuscule, nos âmes grandissantes,
Nous restons minuscules devant cette nuit naissante.

Commenter cet article