FAITS D'HIVER & MAUX D'AOUT

DYAL - Chaque jour, je continue, selon l'inspiration, Des textes superflus ou alors plus profonds, Désormais, c'est facile, pas toujours évident, Mais j'ai trouvé mon style, le mien, tout simplement.

0232 - Reprise

Publié le 26 Janvier 2010 par Dan dans Puéril, Dix vers

Je reprends l'écriture après quelques repos,
Certains matins, c'est dur de bien trouver les mots.
Cette envie de coucher les mots sur mon écran,
Toujours cette volonté de raconter l'instant.

En mauvaise position, mon esprit au repos,
Par manque d'inspiration, j'ai pris froid au cerveau.
Mes doigts sur le clavier réclament la poésie,
Mon esprit enrhumé sera traité ainsi.

Je reprends l'écriture après quelques repos,
Ce matin, c'est très dur, je veux soigner mes maux.

commentaires

0231 - Confidences

Publié le 25 Janvier 2010 par Dan dans Mémo, Dix vers

Tu regardes si loin, tu ne remarques pas,
Ici, tout ce chagrin, il ne te touche pas.
C'est sur ton canapé que tu regardes la terre,
L'image sur la télé est ton unique repère.

La main au porte monnaie, dès que c'est demandé,
Ta bonne action, tu fais, te voilà rassuré.
C'est vrai, c'est plus facile, on ne les connait pas,
L'inconnu dans la ville, tu ne lui parles pas.

Dans ta famille ainsi, gardez vous cette gène,
Parles-tu aux amis, que sais-tu de leurs peines ?

commentaires

0230 - Du temps pour soi

Publié le 22 Janvier 2010 par Dan dans Fantaisie, Dix vers

Ma voiture est vendue, par manque de pognon,
Mes jambes sont devenues ma seule locomotion.
Ici, je suis venu, par chemins et par monts,
Parfois même, j'ai couru, j'ai craché mes poumons.

J'ai tant de choses à faire dans des lieux éloignés,
Pour moi, c'est la misère, il faut me dépècher.
Chaque fois, le temps presse, cette loi, il faut changer,
Il me faudrait sans cesse trente heures dans une journée.

Regarde l'évolution, on pourrait être peinards,
Chaque jour, on tourne en rond tel le cygne sur la mare.

commentaires

0229 - Monsieur Melon

Publié le 8 Janvier 2010 par Dan dans Musique, Dix vers

Sur une bouteille sans prix, on se met à parler,
Le hasard est ainsi, surprenant et rusé.
En France, on le sait bien, on aime le pinard,
Un soir au magasin, la discussion démarre.

Du pinard aux voyages, de l'Inde que j'aime beaucoup,
La discussion s'engage et je découvre Mikou.
On discute de musique et puis de Montauban,
Il me parle de ses disques, de ses galères d'avant.

Si un jour, je te vois, j'aurai une question,
Monsieur Melon, dis moi, le vin était-il bon ?

 

commentaires

0228 - Top départ

Publié le 1 Janvier 2010 par Dan dans Mémo, Dix vers

C'est sans demi-mesure, ils sont partis gagnants,
Aussi, je vous l'assure, en eux, j'y crois vraiment.
C'est une belle aventure, il faut rester confiant,
Ils prendront la mesure du risque en arrivant.

 Les embuches évitées, Ils restent souriants,
Chaque épreuve surmontée les rend encore plus grands.
Rêve et réalité, c'est maintenant l'instant,
Il leur faut démarrer leur monstre rugissant.

 Le voyage préparé, ils regardent droit devant,
L'objectif est donné, celui d'être gagnant.

commentaires

0227 - Un graffiti pour moi

Publié le 28 Décembre 2009 par Dan dans Mémo, Dix vers

C'est un beau graffiti, il me va comme un gant,
La belle surprise ici, je l'ai eu à l'instant.
Je l'avais demandé, il y a plusieurs mois,
Quand il est arrivé, très grand fût mon émoi.

Le résultat est là, cela me rend heureux,
Un travail très sympa, tout au moins à mes yeux.
Je lui avais laissé un libre choix pour tout,
Vous pouvez commander, n'hésitez pas, surtout.

C'est un  beau graffiti, le gage de son talent,
Je pose mes mots ici pour remercier Clément.

commentaires

0226 - Cadeau en mai

Publié le 24 Décembre 2009 par Dan dans Fantaisie, Dix vers

Je vais vous raconter, lors d'une soirée en mai,
En boite, je l'ai draguée sans savoir qui c'était.
Je l'ai vu si jolie, le courant est passé,
Alors, elle m'a souri, nous avons discuté.

Notre idylle fut sympa, un bien joli cadeau,
Celui qu'on n'attend pas sur le banc d'un traineau.
A la fin de l'année, chaque fois, je me rappelle,
Dix huit ans ont passé, je n'ai plus de nouvelles.

Quelques amis l'ont su, elle était vraiment belle,
En mai, je l'ai connu, la fille du père Noël.

commentaires

0225 - Un site à son image

Publié le 22 Décembre 2009 par Dan dans Mémo, Dix vers

Sur infolignes.com, je regarde ce matin,
C'est un site tout comme l'image de ces trains.
La dernière mise à jour, c'était hier au soir,
SNCF toujours, en toi, j'ai peu d'espoir.

Pourrai-je partir demain, ça l'air bien mal barré,
Qu'en est-il de mon train, il semble supprimé.
J'irai donc à la gare, il faut me déplacer,
Ni trop tôt, ni trop tard, j'irai me renseigner.

Grèves, pannes ou accidents, nous sommes leurs obligés,
Nous ne sommes pas clients, nous sommes des usagers.

commentaires

0224 - Mon pote

Publié le 20 Décembre 2009 par Dan dans Emotion, Vains vers

Tu es parti un jour, t'as voulu t'exiler,
Pour toi, c'était trop lourd, bien trop lourd à porter.
Ta famille, tes amis, on a eu du chagrin,
On n'a pas bien compris que tu prennes ce chemin.

On aurait pu parler, si t'avais fait ce choix,
On aurait pu changer ce destin malgré Toi.
Mon pote, c'était trop lourd, tu te sentais coincé,
Et ainsi, sans discours, t'as choisi d'arrêter.

On pense encore à Toi, tu nous manques tous ici,
C'est encore dur parfois, mais depuis, j'ai compris.
Je sais certaines choses, le pourquoi du comment,
Ce n'était pas tout rose mais t'avais du talent.

Une chanson m'a permis d'accepter tes raisons,
J'écris ce texte ici, après toutes ces saisons.
Par quelques mots ainsi, tu reviens au présent,
Je te redonne vie, au moins pour un instant.

T'as tout gardé pour toi, perdu dans ton malheur,
Seul dans ton désarroi, t'as préféré l'horreur.
On aimait te voir rire, ça n'arrivera plus,
Tu as choisi le pire, un jour, tu t'es pendu.

commentaires

0223 - Promenade aux champs

Publié le 19 Décembre 2009 par Dan dans Mémo, Dix vers

Quand tu viendras aux champs, tes bottes, il faut prévoir,
Le froid est si perçant, du matin jusqu'au soir.
La neige s'est glacée sur les trottoirs glissants,
Il faut se protéger d'un mauvais accident.

Sur ces champs déguisés, de loin, c'est merveilleux,
Ils n'ont pas nettoyé, le sol est dangereux.
Attendre un rendez-vous sur cette belle avenue,
Les pieds dans la gadoue, de froid, je n'en peux plus.

C'est pareil, chaque année, je veux le dénoncer,
La boue s'est installée sur les champs élysées.

commentaires
<< < 10 20 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 50 > >>