FAITS D'HIVER & MAUX D'AOUT

Chaque jour, je continue, selon l'inspiration, Des textes superflus ou alors plus profonds, Désormais, c'est facile, pas toujours évident, Mais j'ai trouvé mon style, le mien, tout simplement.

0182 - A la vie, à la mort

Publié le 30 Octobre 2009 par Dan dans Mémo, Dix vers


A la vie, à la mort, tu restais persuadée,
N'avoir aucun remord, ne pas changer d'idée.
Un jour, tu es partie, sans même te retourner,
Depuis, sans toi, je vis, je n'ai pas oublié.

On se l'était juré en se tenant la main,
Une belle naiveté, nous étions des gamins.
Très vite, passent les saisons, le temps est pernicieux,
Une fillette, un garçon, jadis, c'était nous deux.

C'est sans doute mieux ainsi, je ne regrette rien,
A la mort, à la vie, sans toi, je vis très bien.

commentaires

0181 - A temps

Publié le 29 Octobre 2009 par Dan dans Haïku


Nous sommes en automme,
Le brouillard, le vent, la pluie,
J'attends le printemps.

commentaires

0180 - Simplement Dan

Publié le 28 Octobre 2009 par Dan dans Puéril, Dix vers


Parfois bien guilleret, parfois le coeur en panne,
Je ne suis pas parfait, tu peux m'appeler Dan.
Mon style est bien le mien, je continue d'écrire,
Mon texte est quotidien, mes mots sont simples à lire.

Tu voudrais bien savoir qui je suis, où je vais,
M'entendre ou bien me voir, un jour peut-être, qui sait.
Mes cinquante ans passés, depuis si peu, j'écris,
Du temps à rattraper pour toute ma poésie.

Je voudrais t'expliquer, mon coeur n'est pas en panne,
De moi, je vais parler, je suis simplement Dan.

commentaires

0179 - La bête

Publié le 27 Octobre 2009 par Dan dans Puéril, Dix vers


La bête du Gévaudan, si elle nous revenait,
Tous nos comportements seraient ils donc parfaits.
Etait-ce vraiment un loup, un tueur en série,
Car on ne sait pas tout malgré certains écrits.

Pourrions-nous encore croire une histoire de malins,
Malgré tout nos savoirs, serions-nous des crétins.
Alors que ferions-nous devant toutes ces rumeurs,
L'histoire du loup-garou, pourrait-elle nous faire peur.

La bête du Gévaudan, une histoire du passé,
On nous manipule tant, nous sommes souvent bernés.

commentaires

0178 - Marche ou rêve

Publié le 26 Octobre 2009 par Dan dans Mémo, Dix vers


Arrêtes de rêver, l'hiver va arriver,
On va tout t'enlever, ensuite, tu vas crier.
Arrêtes de jouer, tu n'es pas dans la cour,
Et tu vas regretter de l'avoir fait un jour.

Il ne te restera que les yeux pour pleurer,
Je sais que ce jour là va bientôt arriver.
Tu fais n'importe quoi, c'est juste pour briller,
Tu ne fais pas le poids, il te faut l'accepter.

Faut pas continuer, tu deviens un danger,
Arrêtes de rêver, il faut te réveiller.

commentaires

0177 - En retard

Publié le 25 Octobre 2009 par Dan dans Fantaisie


On ne l'attendait plus et le soleil riait,
Il avait disparu, on n'était pas inquiet.
C'était toujours beau temps, parfois, un peu de pluie,
La douceur du moment nous donnait des envies.

Des envies de ballades en tee-shirt ou polo,
De belles promenades à pied ou à vélo.
Les arbres, mieux qu'en été, ils étaient toujours verts,
Ils n'étaient pas pressés de prendre l'habit d'hiver.

On ne l'attendait plus, le soleil s'est caché,
Car il est revenu, l'automne est arrivé.

commentaires

0176 - Nouvelle Calédonie

Publié le 24 Octobre 2009 par Dan dans Emotion, Dix vers


Nouvelle Calédonie, aujourd'hui, une pensée,
Même si c'est loin d'ici, je veux y retourner.
J'y suis allé deux fois, de jolis souvenirs,
Cela me tente parfois, un jour d'y revenir.

Ballades sur la grande terre, les gens sont très sympa,
L'océan bleu et vert, beautés qu'on n'oublie pas.
Les iles loyautés et aussi l'ile des pins,
Mine de jade oubliée, c'est celle de l'ile ouen.

Même si c'est loin d'ici, je veux y retourner,
Nouvelle Calédonie, je ne peux t'oublier.

commentaires

0175 - Gestion de crise

Publié le 23 Octobre 2009 par Dan dans Mémo, Dix vers


On ne divorce plus, on n'a pas les moyens,
La crise, on n'en peut plus, on gère, il le faut bien.
Car la maison à vendre, ce n'est pas le moment,
Il vaudrait mieux attendre, on va perdre de l'argent.

Fini de négocier, trop chère est la pension.
Obligé de céder, elle reste à la maison.
On voudrait divorcer car on ne s'aime plus,
Nous deux, on s'est lassé mais la vie continue.

Comme des colocalaires, on vit tout simplement,
On ne veut plus de guerre, on s'occupe des enfants.

commentaires

0174 - L'écot logique

Publié le 22 Octobre 2009 par Dan dans Mémo, Dix vers


J'ai un très dur labeur, chaque jour, je me lève tôt,
Je suis agriculteur et je vote écolo.
L'OGM, pourquoi pas, si ça peut rapporter,
Vénal, c'est un peu ça, je suis très endetté.

Toutes les nappes phréatiques, je les ai bien souillées,
Mais il me faut du fric, il me faut rembourser.
J'ai plusieurs gros tracteurs pour faire tout mon boulot,
Je suis agriculteur et je vote écolo.

Ecologiquement, je ne suis pas sérieux,
Quand je suis mécontent, je brule des pneus.

commentaires

0173 - Un prénom

Publié le 21 Octobre 2009 par Dan dans Fantaisie, Dix vers


Lui choisir un prénom, c'est tellement compliqué,
Une fille ou un garçon, bébé va arriver.
Dans le calendrier, on lit tous les prénoms,
Certains sont refusés, Fête Nat et Ascension.

Il nous  faut négocier, nous ne sommes pas d'accord,
Car ce prénom donné décide de son sort.
Nous lisons des bouquins, des notes, nous prenons,
Certains nous semblent crétins et certains, nous aimons.

Difficile pour bébé, le choix de son prénom,
Une chose est assurée, il portera mon nom.

commentaires

0172 - Sandra

Publié le 20 Octobre 2009 par Dan dans Fantaisie, Dix vers


Ma chérie bientôt là, tu vois, c'est super chouette,
J'ai revendu mes draps car je préfère la couette.
Il fait ni froid ni chaud, l'hiver ne m'atteint pas,
Chez moi, il fait très beau chaque fois qu'elle est là.

C'est chaque nuit ainsi et pour longtemps encore,
La chaleur envahit chaque parcelle de nos corps.
C'est la grasse matinée, on attend le printemps,
Dormir et caliner, on fait durer l'instant.

J'ai revendu mes draps, tu vois, c'est super chouette,
Dans mon lit, c'est Sandra, je m'endors sous ses couettes.

commentaires

0171 - Isabelle

Publié le 19 Octobre 2009 par Dan dans Mémo, Dix vers


Elle s'appelle Isabelle, la fille aux trois couleurs,
Quand tu es tout près d'elle, tu connais le bonheur.
C'est la simplicité, souvenirs éternels,
Impossible d'oublier, ces moments sont réels.

Ses enfants sont sympa, je le dirai toujours,
Laura et Laetitia, ce sont de vrais amours.
Ces moments tout près d'elle, en moi, sont bien cachés,
Et nos moments charnels, c'est sùr, je vais garder.

Elle s'appelle Isabelle, la fille aux trois couleurs,
Nous deux, je me rappelle, ce fut un grand bonheur.

commentaires
<< < 10 20 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 > >>