FAITS D'HIVER & MAUX D'AOUT

DYAL - Chaque jour, je continue, selon l'inspiration, Des textes superflus ou alors plus profonds, Désormais, c'est facile, pas toujours évident, Mais j'ai trouvé mon style, le mien, tout simplement.

0032 - Le temps qui passe

Publié le 2 Juin 2009 par Dan dans Haïku


Printemps puis l'été,
L'automne, l'hiver. Les saisons,
Elles passent, on vieillit.

commentaires

0031 - Sangsue

Publié le 1 Juin 2009 par Dan dans Fantaisie, Vains vers

Une paire de chaussettes, peux-tu me les prêter ?
Qu'elles soient jaunes ou vertes, c'est juste pour mes pieds.
Il me faut m'habiller, passe moi une chemise,
Ce n'est pas compliqué, je ne la veux pas grise.

Et pour continuer, prête-moi un pantalon,
Mais sans te demander, passe-moi du pognon.
Et je t’entends crier, je ne te comprends pas,
Vas tu donc t'arrêter, t'as pas d'amis comme moi.

Je n'ai pas de permis, faut me passer le tien,
Et ta voiture aussi, tu sais, je conduis bien.
Pour aller travailler, t'as qu'à aller à pied,
Je ne veux pas marcher, je suis bien fatigué.

Sympa ce pantalon, je vais donc le garder,
Tu sais pour le pognon, je n'en ai pas assez.
Sans vouloir m'incruster, je ne suis pas comme ça,
Je vais ici rester, encore deux ou trois mois.

Je me plais bien ici, la maison est sympa,
Ne fais pas trop de bruit lorsque tu rentreras.
Mais je t’entends crier, vas tu enfin cesser,
Vas-tu donc t'arrêter, casse pas notre amitié !

 

commentaires

0030 - Hémistiche

Publié le 31 Mai 2009 par Dan dans Emotion, Trois Quatre Un


Suis tombé amoureux, c'était un vendredi,
Depuis ce jour, je veux, parler en poésie.
Et sous aucun prétexte, je ne veux arrêter,
Je peaufine mes textes pour vous les présenter.

Le vers est mon ami, je lui compte les pieds,
J'allonge ou je réduis, c'est taille réglementée.
Je taquine le vers, j'adore l'alexandrin,
La passion, c'est pervers, l'écriture, c'est sans faim.

Suis tombé amoureux, c'était un vendredi,
Et tous les jours, je veux, parler en poésie.
C'est donc en homme heureux, sans barbe ni postiche,
Que je suis amoureux de tous mes hémistiches.

commentaires

0029 - Claire

Publié le 30 Mai 2009 par Dan dans Emotion


Discrétion absolue,
Ce soir, en Morbihan,
Pour elle, nous sommes venus,
Elle n'est pas au courant.

Les surprises, elle n'aime pas,
Elle va être comblée,
J'en rigole déjà,
Je peux vous l'avouer.

Et pendant cette soirée,
Ici à Questembert,
On va lui souhaiter,
Un bon anniversaire.

commentaires

0028 - Le livre

Publié le 29 Mai 2009 par Dan dans Emotion, Trois Quatre Un


Le livre de nos vies est plus ou moins épais
Parfois, il est petit, la taille d'un essai.
Pour d'autres, ce bouquin renferme des trésors
De simples petits riens aux souvenirs en or.
   

Chaque page, une histoire, un acte de notre vie,
Espoirs et désespoirs, il est très bien rempli.
Bien des pages, j'ai tourné, ma vie, je l'ai vécue,
Parfois, très passionné et parfois bien déçu.
 

De mon bouquin, je veux écrire plusieurs tomes,
Heureux ou malheureux, simple livre d'un homme.
Je ne regrette rien, le passé, c'est avant,
Pour du mal ou du bien, je regarde devant.

commentaires

0027 - Tchita

Publié le 28 Mai 2009 par Dan dans Insolite, Trois Quatre Un


J'adore mes chiens et chats, bien plus que mes parents,
Mais je ne parle pas, bien que j'ai mes cinq ans.
Ma famille adoptive, c'est tous mes animaux,
Des hommes, je suis craintive, je ne connais pas trop.
   

On vient de me trouver, on me surnomme Mowgli,
Je ne fais qu'aboyer, je vis en Sibérie.
Le russe, je le comprend, je ne le parle pas,
Car moi, c'est différent, je parle chiens et chats.
 

Mes bêtes, j'ai perdu, je suis emprisonnée,
Même si c'est défendu, je veux les retrouver.
Ca se passe à Tchita, une fillette de cinq ans,
Avec ses chiens et chats, dans un appartement.

commentaires

0026 - Page inaccessible

Publié le 27 Mai 2009 par Dan dans Puéril


Une panne du serveur,
Aucune connexion,
Le système en erreur,
On se trouve comme des cons.

Il faut alors attendre,
La remise sous tension,
Car du temps, ça va prendre,
Pour la réparation.

commentaires

0025 - Découverte 2009

Publié le 26 Mai 2009 par Dan dans Musique, Trois Quatre Un


Avec ses deux costauds, on la voit arriver,
On dirait une ado, c'est elle qui va chanter.
Elle arrive sur scène, ce petit bout de femme,
Tous ses mots nous entraînent, plus coupants qu'une lame.

C'est la chef de la bande, les costauds sont matés, 
Pour nous, elle les harangue, pour mieux nous amuser.
Sa gouaille, ses yeux profonds, pas plus d'un mètre cinquante,
Elle a un bel aplomb, pire qu'une adolescente.

En mai, j'ai découvert, cette femme à Montauban,
Le public est sévère, il y a douze talents.
Les prix, elle a raflé, mon texte s'arrête là,
Il vous faut l'écouter, Carmen Maria Vega.

commentaires

0024 - La vie à l'envers

Publié le 24 Mai 2009 par Dan dans Fantaisie


Mort depuis si longtemps, tu as tout oublié
De ce mauvais moment, tu n'as aucune idée.
Et puis tu te réveilles, t'es dans l'asile de vieux
C'est une grande merveille, chaque jour tu vas mieux.

Mais on te met dehors pour cause de bonne santé
Car maintenant, tu sors, tu vas te promener.
Retraite terminée, tu reçois des cadeaux,
Travailles, c'est la santé, tu commences par un pot.

Et pendant quarante ans, tu vas aller trimer
Car pendant tout ce temps, jeunesse est retrouvée.
Puis l'université, c'est la fête tout le temps
Tu arrives au lycée, tu es adolescent.

Par le même chemin, tu deviens un bébé,
T'as besoin de câlins, il faut te protéger.
Puis tu restes à l'abri, neuf mois après ce spasme.
Tu vas finir cette vie dans un très bel orgasme.

commentaires

0023 - Le carré du désespoir

Publié le 23 Mai 2009 par Dan dans Puéril, Trois Quatre Un

Souvenirs du carré, de ses quatre cotés
Nommés A, B, C, D, vous l'avez deviné.
Puis un autre carré et ses propres cotés
Différement nommés pour les différencier.

A prime et B prime sont les deux premiers cotés,
Retenez la leçon, il vous faut travailler.
Ensuite, c'est C prime, il faut alors me croire,
Si je parle de D prime, arrive le désespoir.

Comme c'est bientôt l'été, les maths, faut oublier,
Le soleil va briller, la pluie va s'arrêter.
Je mets ça de coté, le 2, puis 3, 4, 1.
Cette histoire de carrés valait bien 3 quatrains.

commentaires
<< < 10 20 30 40 50 51 52 53 > >>