FAITS D'HIVER & MAUX D'AOUT

DYAL - Chaque jour, je continue, selon l'inspiration, Des textes superflus ou alors plus profonds, Désormais, c'est facile, pas toujours évident, Mais j'ai trouvé mon style, le mien, tout simplement.

0442 - La mystérieuse Dame de cœur

Publié le 30 Septembre 2012 par Dan dans Photographie, Dix vers

Jolie carte affichée, mais que fait-elle donc là ?
Un message est passé, je ne le comprends pas.
Je l'avoue, c'est curieux, il nous faut enquêter,
Ceci est très sérieux, le mystère reste entier.

Une carte sur un mur blanc et le regard s'arrête,
Le message est absent et chacun l'interprète.
Une enfant la regarde, comme moi, elle est perplexe,
Les questions la retardent, il n'y a pas de texte.

C'est une carte de cœur, au mur, elle est collée,
Annonce t-elle le bonheur, à vous de deviner.

 

 

 La mystérieuse Dame de cœur

commentaires

0441 - Le précurseur

Publié le 27 Septembre 2012 par Dan dans Mémo, Trois Quatre Un

D'aplomb sur son long fil, il dirige sa vie,
Et cette vie difficile, c'est celle qu'il s'est choisie.
Pas toujours bien compris, ou alors, il fait peur,
C'est dur mais c'est ainsi, c'est juste un précurseur.

Il prône l'innovation et admire le progrès,
C'est une belle intention quand tous les gens sont prêts,
Mais ce n'est pas le cas, ou bien, on le saurait,
Changer donne du tracas et parfois des regrets.

Il vit dans le futur, ce temps est son présent,
C'est ainsi, si c'est dur, il s'en fout maintenant.
Il reste un grand gamin, cela le rend heureux,
S'imaginer demain, c'est ce qu'il fait de mieux.

commentaires

0440 - Le produit de l'année

Publié le 24 Septembre 2012 par Dan dans Fantaisie, Dix vers

Il est plébiscité, le score est mérité,
Le produit de l'année, je vais vous le montrer
Car il est de bon ton de pouvoir en parler,
Assis dans son salon près de le cheminée.

Bientôt à la télé pour qu'on parle de lui,
Sa cote, elle va monter et tous mes gains aussi.
Dans tous les magazines, pour un bel avenir,
Placé dans les vitrines, on va le découvrir.

Produit de bon aloi, je l'ai élu sans peine,
Election à une voix et cette voix, c'est la mienne.

commentaires

0439 - Enfants de la pub

Publié le 23 Septembre 2012 par Dan dans Fantaisie, Dix vers

Un produit reconnu, le produit de l'année,
C'est vrai puisqu'on a vu qu'il passe à la télé.
Il ne faut pas risquer d'être pris pour un ringard,
Allons vite l'acheter, n'ayons aucun retard.

Vous n'avez pas de gout, vous êtes nuls mais tant pis,
Les stars choisissent pour vous, tenez le vous pour dit.
Il vous faut les copier et s'habiller comme elles,
La mode est leur métier, elles en sont les modèles.

Continuez d'être cons, vous me faites pitié,
je refuse les démons de la publicité

commentaires

0438 - Déraison

Publié le 20 Septembre 2012 par Dan dans Mémo, Dix vers

Ils ont mis la pression, le reste est évident,
C'est pour une religion, qu'on a tué des gens.
Parler au monde entier, par quelques attentats,
Sur les chaines de télé, ils refusent le débat.

Certains, par l'audimat, veulent gagner de l'argent,
Pour un échec et mat, ils sont bien imprudents.
Certains invoquent une cause, pour se donner raison,
Quand feront-ils une pause, ces affreux trublions ?

Liberté de la presse, des films sur internet,
Tous ces conflits, je laisse, ma raison reste nette.

commentaires

0437 - Vivez vos rêves

Publié le 16 Septembre 2012 par Dan dans Emotion, Trois Quatre Un

Voilà, vous êtes partis, l'aventure qui commence,
Bosser en Australie, loin de chez nous, en France.
Tu as quitté le nid, t'es une femme maintenant,
Tu reviendras grandie, on va t'attendre un an.

On a parlé voyage depuis que tu es née,
L'horizon en partage, nous te l'avons donné.
C'est maintenant ton tour de partir loin d'ici,
De regarder le jour quand je regarde la nuit.

Vous quatre, je vous salue, je vous dis simplement,
Partez vers l'inconnu, vivez vos rêves en grand.
C'est sûr, c'est le bon choix, ça va bien se passer,
Mes pensées vont vers toi, ma Sissou adorée.

commentaires

0436 - Traite, re traite

Publié le 9 Septembre 2012 par Dan dans Mémo, Trois Quatre Un

Je me répète sans cesse, vous voulez tous y croire,
    Je ressasse mes promesses, toujours les mêmes histoires.
J'en ai pris pour cinq ans, merci, je continue,
Même à soixante sept ans, j'ai été re-élu,

Les jeunes sont motivés, je n'ai aucune faiblesse,
J'ai su les écarter par mon carnet d'adresses.
Dans ma circonscription , c'est moi qui fait la loi,
Les votants sont si cons, ils ont confiance en moi.

Retraite à soixante ans, je me demande pourquoi,
J'ai soixante sept ans et vous votez pour moi
J'aurai soixante douze ans à la fin du mandat,
De nouveau pour cinq ans si je suis toujours là.

 

age deputes

 

commentaires

0435 - Est-ce inné ou acquis

Publié le 1 Septembre 2012 par Dan dans Fantaisie, Dix vers

Est-ce inné ou acquis, un peu des deux, surement,
Depuis quatre ans, j'écris et je m'amuse vraiment.
J'adore mes poésies, je les relis souvent,
Mes textes racontent ici l'harmonie du moment.

De ces moments de vie, réels ou inventés,
Parfois, je l'embellis, ce monde qu'il faut changer.
C'est ce carnet intime, mes délires de l'instant,
Dans mon livret de rimes, je vous parle simplement,
 
Est-ce inné ou acquis, un peu des deux, surement,
Je peux le dire ici, j'écris, je suis vivant.

commentaires

0434 - Le temps des noisettes

Publié le 25 Août 2012 par Dan dans Emotion, Vains vers

C'est le temps des noisettes, on peut les ramasser,
Mais en ville, c'est trop bête, ce temps est oublié.
C'était à la campagne, tout au fond du chemin,
Dans ce coin de Bretagne, nous étions des gamins.

Je me souviens qu'enfant, après la mi-août,
Quand venait ce moment, ces arbres étaient à nous.
On y grimpait dedans, en faisant attention,
On mettait peu de temps pour remplir nos pochons.

La branche, comme le roseau, elle plie mais ne rompt pas,
On sautait parfois haut pour l'amener en bas.
Je garde le souvenir du gout de ces noisettes,
Le meilleur, pour vous dire, c'est pendant la cueillette.

Maintenant, j'ai grandi sans perdre mes goûts d'enfant,
C'est en ville que je vis et j'aime ces moments.
Près de la voie ferrée, j'ai quelques noisetiers,
Et ainsi, chaque année, je vais les visiter.

Pendant quelques instants, je me revois marmot,
Il y a bien longtemps, j'étais alors petiot.
Avec mes deux frangins, on attendait mi-août,
Tout au fond du chemin, ces arbres étaient à nous.

commentaires

0433 - Le syndrome Kamelite Carminalisé

Publié le 11 Août 2012 par Dan dans Fantaisie, Vains vers

Vois dans quel état j'erre, regarde nous maintenant,
Quand la vieillesse génère cet état d'avancement.
Le temps a fait le pire, laissant passer les ans,
Les jeunes, sans prévenir, ils ont fait des enfants.

Biberons à toute heure, un temps qu'on a vécu,
Pour les jeunes, ce bonheur que nous ne voulons plus.
Nous étions jeunes et beaux, c'est une ère révolue,
Sauvegardons les photos, nos souvenirs vécus.

Me voilà donc papy, près de la cheminée,
Avec mes cheveux gris, je me suis bien calmé.
J'ai peur d'être gaga devant ces deux marmots,
J'espère qu'on me dira si je deviens bargeot.

Près de moi, la mamie, le bonheur l'a comblé,
Des enfants, un mari, des amis, la santé.
On aime toujours la fête mais on finit plus tôt,
Les lendemains, c'est bête, on a mal au cerveau.

La jeunesse pousse au cul, nous l'avions fait avant,
Nous voilà prévenus, c'est l'ère des grands parents.
Du temps qui est passé, nous gardons les amis,
On les a invités et ils sont tous ici.

commentaires
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 > >>