FAITS D'HIVER & MAUX D'AOUT

DYAL - Chaque jour, je continue, selon l'inspiration, Des textes superflus ou alors plus profonds, Désormais, c'est facile, pas toujours évident, Mais j'ai trouvé mon style, le mien, tout simplement.

Articles avec #fantaisie catégorie

0519 - Le permis de tuer

Publié le 25 Mars 2017 par Dan dans Vains vers, Fantaisie

Sans regret, sans remord, j'ai cette rage en moi,
Je vais donner la mort à plus petit que moi.
La guerre est commencée, je les tue de mes mains,
Le permis de tuer, je prends ce droit divin.

Devant cette invasion, il me faut réagir,
Partout dans la maison, je fais le sang rougir.
Je vais éliminer cette bande de gredins,
Le permis de tuer, je suis un assassin.

Une bombe, je vais poser, l'ultime décision,
Je dois éradiquer cette menace d'invasion.
Je vais me comporter en tant que citoyen,
Le permis de tuer, je prends les grands moyens.

Je sais que le borax est une arme idéale,
Je vais en mettre un max pour une issue fatale.
Tu vois, j'ai décidé l'accord non pacifique,
Le permis de tuer par une attaque chimique.

Je vais exterminer cette bande de conquérants
Qui pense pouvoir squatter dans mon appartement.
Mon chat est infesté, les puces seront mes proies,
Le permis de tuer, je me donne ce droit.

commentaires

0495 - Pétanque crapuleuse

Publié le 18 Août 2014 par Dan dans Fantaisie, Dix vers


Ils jouent à la pétanque tous les après-midis,
Pour ne pas être en manque, c'est elle qui me l'a dit.
Elle aime bien se placer au plus près du petit,
Mais lui préfère tirer lorsque lui vient l'envie.

Cela peut l'énerver de perdre la partie,
Elle préfère l'exciter, tous les coups sont permis.
Quand les points sont comptés, en douceur, sans un cri,
Elle aime les caresser, les boules de son mari.

Une pétanque crapuleuse tous les après-midis,
Cela la rend heureuse, c'est elle qui me l'a dit.

 

commentaires

0487 - Mon petit chat m'a dit

Publié le 2 Décembre 2013 par Dan dans Fantaisie, Trois Quatre Un

Mon petit chat m'a dit, tu dois te reposer,
Tu dois rester ici, il faut te ménager.
Ne pars pas au boulot, le froid est arrivé,
Chez nous, tu es au chaud, reste avec moi jouer.

Mon petit chat m'a dit, je m'en vais me coucher,
Aujourd'hui, c'est lundi, la couette, je vais garder
Et toute la semaine, j'attendrai samedi,
J'aurai bien de la peine d'être sans toi ici.

Mon petit chat m'a dit, l'horloge vient de sonner,
Déjà, tu es parti, le jour va se lever.
Je te propose ceci, ce soir, faisons la fête,
Jour de paye aujourd'hui, achète moi des croquettes.

 

commentaires

0474 - Moment béatitude

Publié le 19 Avril 2013 par Dan dans Fantaisie, Dix vers

C'est la fin du voyage, l'avion va se poser,
La tête dans les nuages, je suis à rêvasser.
J'admire ces cotons blancs au dessous du ciel bleu,
Je savoure ce moment qui m'en met plein les yeux.

Moment de solitude propice à l'évasion,
Une douce béatitude loin de la pollution.
Toujours le même effet, pour moi, c'est un cadeau,
L'enfant en moi renaît lorsque je suis là-haut.

L'avion va se poser, sous les nuages, c'est gris,
Fini de rêvasser, on se pose à Paris.

commentaires

0471 - La décapotable bleue

Publié le 16 Mars 2013 par Dan dans Fantaisie, Trois Quatre Un

Je dévorai des yeux comme un gosse en bas age,
La décapotable bleue revenue sur la plage.
Je me mis à songer, le temps était passé,
Je l'avais oublié, mes larmes avaient séché.

De lointains souvenirs, le premier gros chagrin,
Quelques éclats de rire avec mes deux frangins,
Je revoyais nos jeux, j'étais alors jeunot,
Une décapotable bleue, mon plus joli cadeau.

Ses roues étaient parties au loin, au fond de l'eau,
Il restait le châssis, usé mais encore beau.
Au bord de l'océan, seule et abandonnée,
Après quarante deux ans, je l'avais retrouvée.

commentaires

0459 - La fin du monde

Publié le 21 Décembre 2012 par Dan dans Fantaisie, Dix vers

C'est le jour aujourd'hui, de voir la fin du monde,
Cela m'amuse ainsi, je regarde cette ronde.
On parle d'apocalypse, on décompte les heures,
De ce grand cataclysme, certaines personnes ont peur.

Les médias rassemblés pour tout nous expliquer,
Ils veulent nous commenter ce qui va arriver.
Le phénomène Maya, une rumeur maladive,
Lorsque certains y croient, tous les escrocs arrivent.

Je regarde cette ronde qui rassemble les crétins,
Jour de la fin du monde, on en reparle demain.

commentaires

0440 - Le produit de l'année

Publié le 24 Septembre 2012 par Dan dans Fantaisie, Dix vers

Il est plébiscité, le score est mérité,
Le produit de l'année, je vais vous le montrer
Car il est de bon ton de pouvoir en parler,
Assis dans son salon près de le cheminée.

Bientôt à la télé pour qu'on parle de lui,
Sa cote, elle va monter et tous mes gains aussi.
Dans tous les magazines, pour un bel avenir,
Placé dans les vitrines, on va le découvrir.

Produit de bon aloi, je l'ai élu sans peine,
Election à une voix et cette voix, c'est la mienne.

commentaires

0439 - Enfants de la pub

Publié le 23 Septembre 2012 par Dan dans Fantaisie, Dix vers

Un produit reconnu, le produit de l'année,
C'est vrai puisqu'on a vu qu'il passe à la télé.
Il ne faut pas risquer d'être pris pour un ringard,
Allons vite l'acheter, n'ayons aucun retard.

Vous n'avez pas de gout, vous êtes nuls mais tant pis,
Les stars choisissent pour vous, tenez le vous pour dit.
Il vous faut les copier et s'habiller comme elles,
La mode est leur métier, elles en sont les modèles.

Continuez d'être cons, vous me faites pitié,
je refuse les démons de la publicité

commentaires

0435 - Est-ce inné ou acquis

Publié le 1 Septembre 2012 par Dan dans Fantaisie, Dix vers

Est-ce inné ou acquis, un peu des deux, surement,
Depuis quatre ans, j'écris et je m'amuse vraiment.
J'adore mes poésies, je les relis souvent,
Mes textes racontent ici l'harmonie du moment.

De ces moments de vie, réels ou inventés,
Parfois, je l'embellis, ce monde qu'il faut changer.
C'est ce carnet intime, mes délires de l'instant,
Dans mon livret de rimes, je vous parle simplement,
 
Est-ce inné ou acquis, un peu des deux, surement,
Je peux le dire ici, j'écris, je suis vivant.

commentaires

0433 - Le syndrome Kamelite Carminalisé

Publié le 11 Août 2012 par Dan dans Fantaisie, Vains vers

Vois dans quel état j'erre, regarde nous maintenant,
Quand la vieillesse génère cet état d'avancement.
Le temps a fait le pire, laissant passer les ans,
Les jeunes, sans prévenir, ils ont fait des enfants.

Biberons à toute heure, un temps qu'on a vécu,
Pour les jeunes, ce bonheur que nous ne voulons plus.
Nous étions jeunes et beaux, c'est une ère révolue,
Sauvegardons les photos, nos souvenirs vécus.

Me voilà donc papy, près de la cheminée,
Avec mes cheveux gris, je me suis bien calmé.
J'ai peur d'être gaga devant ces deux marmots,
J'espère qu'on me dira si je deviens bargeot.

Près de moi, la mamie, le bonheur l'a comblé,
Des enfants, un mari, des amis, la santé.
On aime toujours la fête mais on finit plus tôt,
Les lendemains, c'est bête, on a mal au cerveau.

La jeunesse pousse au cul, nous l'avions fait avant,
Nous voilà prévenus, c'est l'ère des grands parents.
Du temps qui est passé, nous gardons les amis,
On les a invités et ils sont tous ici.

commentaires
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>