FAITS D'HIVER & MAUX D'AOUT

Chaque jour, je continue, selon l'inspiration, Des textes superflus ou alors plus profonds, Désormais, c'est facile, pas toujours évident, Mais j'ai trouvé mon style, le mien, tout simplement.

Articles avec #humour catégorie

0501 - Mon 501

Publié le 24 Février 2015 par Dan dans Trois Quatre Un, Humour

J'avais souvent révé d'avoir mon 501,
Ego privilégié, je voulais qu'il soit mien,
Un rêve imaginé comme une très belle histoire,
Comme un conte inventé dont personne n'ose y croire.

Très simple comme un bonjour, la rosée d'un matin,
Comme une histoire d'amour, nous ne devions faire qu'un,
Qu'il me colle à la peau, c'était obligatoire,
Que vous le trouviez beau, je voudrais tant y croire.

Il arrive, ce beau jour, j'ai su rester patient,
Comme un poème d'amour, je savoure cet instant.
Juste après le 500, comme les autres, il est mien,
Ecrit tout simplement, voilà mon Cinq Cent Un.

commentaires

0413 - T'as de beaux yeux, tu sais

Publié le 22 Avril 2012 par Dan dans Humour, Dix vers

T'as de beaux yeux, tu sais, c'est vrai et c'est dommage,
Pour toi, ce n'est pas gai, arrêtons ce saccage.
Tu dois faire quelque chose, aller voir un médecin,
Ta vie sera plus rose, cela, j'en suis certain.

Tes beaux yeux revolver qui peuvent nous fusiller,
Et là, je suis sincère, ils nous font tous craquer.
Tu dois être opérée, ce sera mieux ainsi,
Il faut nous écouter, ta vie est à ce prix.

C'est vrai, ce n'est pas gai, il faut que tu le saches,
T'as de beaux yeux, tu sais, mais tes oreilles les cachent.

commentaires

0411 - Jeu de maux artisanal

Publié le 20 Avril 2012 par Dan dans Humour, Dix vers

C'est un mécanicien, pas très grand, plutôt mince,
Tu ne te sens pas bien quand il te serre la pince.
Il court à son labeur, il n'a pas fière allure,
Regardes donc ce coiffeur lorsqu'il rase les murs.

Jardinier incongru, c'est à mourir de rire,
Devant ses tomates, nu, il veut les faire rougir.
Il aime travailler, le jour comme la nuit,
Faut voir mon boulanger quand il caresse sa mie.

Prends donc de la hauteur, aies donc confiance en toi,
Comme me dit le couvreur, je vais parler de toits.

commentaires

0396 - Grandes résolutions

Publié le 4 Janvier 2012 par Dan dans Humour, Dix vers

Ne plus jamais voler et arrêter de boire,
Arrêter de fumer du matin jusqu'au soir.
Tous les jours, travailler au lieu de me droguer,
Rester bien concentré, ne plus me disperser.

Me remettre à courir, tous les jours, faire du sport,
Et cela va sans dire, je vais faire des efforts.
Ne regarder que toi et ne plus te tromper,
Garder en moi ta foi, toujours te respecter.

En ces mots, vous croyez, certains vous font bondir,
Demain, c'est décidé, j'arrête de vous mentir.

commentaires

0386 - Praline et caramel

Publié le 23 Octobre 2011 par Dan dans Humour, Dix vers

Aujourd'hui est le jour d'une grande distribution,
On apprécie toujours les fruits de la passion.
La récolte sera bonne, des châtaignes, des marrons,
De chaque coté, ils donnent sans précipitation.

La patate est de mise, il faut rester en forme,
Aucune erreur permise, la pression est énorme.
Une praline ou deux, certains vont déguster,
Heureux ou malheureux, ce match, il faut gagner.

Quand la passion s'en mêle, évitons la méprise,
Au stade, le caramel n'est pas une friandise.

commentaires

0371 - Pilate

Publié le 15 Août 2011 par Dan dans Humour, Dix vers

Je suis déjà en nage, il fait chaud aujourd'hui,
C'est journée bricolage, mon mur, je l'ai enduit.
Je ne suis pas doué, ça ne fait pas un pli,
Il me faut donc poncer pour que ce soit joli.

Pourquoi ai-je commencé, j'ai hâte d'avoir fini,
Je voudrais la jeter, cette ponceuse fait du bruit.
C'est vraiment trop galère dans l'endroit ou je vis,
Je regarde cette poussière, partout, elle m'envahit.

C'est journée bricolage, un enfer, je vous dis,
Vous connaissez l'adage, je ponce et donc, j'essuie.

commentaires

0367 - Encore reçu, je passe

Publié le 11 Août 2011 par Dan dans Humour, Dix vers

Onze août, je me réveille, ce jour est important,
Chaque fois, c'est pareil, je veux stopper le temps.
Je voulais redoubler, à l'école, c'est possible,
Mais passent les années, hélas, c'est impossible.

Impossible d'arrêter, faire la pige aux années,
Je veux recommencer ces douze mois passés
Je me l'étais promis, je suis un peu déçu,
Je n'ai pas réussi, je suis encore reçu.

Je n'ai pas redoublé, c'est comme l'année dernière,
Je compte mes années, c'est mon anniversaire.

commentaires

0352 - O rage

Publié le 26 Juillet 2011 par Dan dans Humour, Dix vers

Quand tu as décidé de quitter la maison,
Tu m'as laissé tomber, j'accepte tes raisons.
Je te croyais solide, la vie nous joue des tours,
Tu me laisses un grand vide en partant pour toujours.

Je faisais attention d'éviter les soucis,
Tu prenais mes potions contre les maladies.
Pendant les gros orages, tu avais résisté,
Tu avais même la rage de bien nous protéger.

Mais tu t'es envolé, il pleut dans mon chez moi.
Je ne dois pas pleurer, que vais-je faire sans toit.

commentaires

0344 - Des odorants

Publié le 3 Juillet 2011 par Dan dans Humour, Dix vers


Grâce au déodorant qui dure quarante huit heures,
Je revis maintenant, pour moi, c'est du bonheur.
Beaucoup d'économie car l'eau est tellement chère,
Je revis grâce à lui, ce produit est super.

Je me douche moins souvent, je n'en ai plus besoin,
Même ma peau le ressent, de mon corps, je prends soin.
Je sens toujours très bon, quelque soit la journée,
Je remets du 'Sent bon' au lieu de me laver.

Il dure quarante huit heures, je m'en moque, tu le sens,
Pour moi, c'est le bonheur de prendre une douche souvent.

commentaires

0322 - Marin d'eau douce

Publié le 16 Mai 2011 par Dan dans Humour, Vains vers

J'aime faire ce qu'il me plait, sans jamais demander,
J'ai acheté des filets car je voulais pécher.
Dans ce grand magasin, j'ai pris tout ce qu'il faut,
Un bonnet de marin, un pull qui me tient chaud.

Capitaine matelot, tout de jaune habillé,
Très fier sur mon bateau, seul j'ai appareillé.
Mais j'aurai dû t'attendre pour bien me conseiller,
J'ai voulu seul apprendre, je ne suis pas doué.

Pour cette première fois, j'ai préféré la nuit,
je pensais être le roi du nombre de poissons pris.
Une grosse erreur, j'ai fait, ma pêche s'est terminée,
J'ai lancé mon filet, son filin, j'ai laché.

Je ne pouvais pas voir ou il s'en est allé,
C'est avec désespoir que je me suis couché.
j'étais un peu trouillard pour revenir au port,
J'avais peur du brouillard, le bateau remuait fort.

Alors j'ai attendu que l'aube veuille se lever,
Mon repas, j'ai rendu, les poissons ont diné.
Lorsque je suis rentré, je me sentais crétin,
Sur le sable, t'as trouvé mon filet, son filin.

commentaires

0307 - Le buzz sur Internet

Publié le 31 Mars 2011 par Dan dans Humour, Dix vers

Demain, c'est décidé, je montre ma poitrine,
Je vais donc vous rouler profond dans la farine.
Partout sur Internet, un grand buzz, ce sera,
Je vous le dis tout net, ma cote explosera.

On parlera de moi, partout dans les médias,
Tranquillement chez moi, je ferai des choux gras.
Vous vous impatientez, vous attendez demain,
Vous serez attristés, mon univers est sain.

Car sur le net, jamais, vous ne me verrez nu,
Je vais rester discret, quite à être inconnu.

commentaires

0305 - Mon coq

Publié le 29 Mars 2011 par Dan dans Humour, Dix vers

Mon coq s'est retrouvé, ici de bon matin,
Les pieds dans le fumier à chanter son refrain.
Il n'est jamais d'accord sur la hausse des prix,
De son coquin de sort, du mal qui l'affaiblit.

Il était décidé dans les fermes du quartier
D'élire au poulailler un chef galinacé.
Le calme est revenu après les élections,
Mon coq est convaincu de choisir l'abstention.

Alors, il est resté, ici comme chaque matin,
Ses pieds dans le fumier, à ressasser sans fin.

commentaires
1 2 > >>