FAITS D'HIVER & MAUX D'AOUT

DYAL - Chaque jour, je continue, selon l'inspiration, Des textes superflus ou alors plus profonds, Désormais, c'est facile, pas toujours évident, Mais j'ai trouvé mon style, le mien, tout simplement.

Articles avec #memo catégorie

0521 - Le changement, c'est maintenant.

Publié le 22 Avril 2017 par Dan dans Dix vers, Mémo

C'est ma nouvelle voiture, qu'aujourd'hui, je reçois,
Cette fois, ce fut très dur de faire le meilleur choix.
Comme pour la précédente, j'ai eu le coup de coeur,
Une envie qui me tente, un moment de bonheur.

J'avais, depuis longtemps, décidé de changer,
Alors, j'ai pris mon temps pour ne pas me tromper.
J'en ai vu des modèles, j'ai bien tout regardé,
Elles sont plus ou moins belles, plus ou moins bon marché.

L'autre jour, je l'ai vue, c'est là que j'ai craqué,
Grand gamin devenu, alors, je l'ai achetée.

commentaires

0517 - Onze novembre

Publié le 11 Novembre 2016 par Dan dans Dix vers, Mémo, Souvenirs

Des textes et des écrits, vestiges du temps passé,
Quelques photos vieillies pour ne pas oublier.
Ils étaient les poilus dans la guerre des tranchées,
Aujourd'hui disparus, ils restent dans nos pensées.

Ils étaient résistants au nom de la patrie,
C'étaient de simples gens, et insoumis.
De nos iles, de nos champs, ils ont pris le fusil,
Chanson du partisan, Léonard est parti.

On peut se souvenir, nous n'avons rien vécu,
Prions qu'à l'avenir, ça n'arrivera plus.

commentaires

0515 - Femme

Publié le 19 Août 2016 par Dan dans Mémo, Tendresse, Trois Quatre Un

Sentimentale sensible, tu protèges tes atouts,
Tu restes inaccessible, tu te méfies de tout,
Caresser du regard ton infinie douceur,
Remercier le hasard de croiser ce bonheur,

Je t'écris et tu penses, de marbre, pouvoir rester,
Je laisse à ma puissance l'espoir de tout briser.
Essence de beauté dans ce monde cruel,
Nos sens exacerbés nous rendront éternels.

Image dans ce miroir, émouvante et fébrile,
Belle inconnue du soir, je te sens si fragile.
Aujourd'hui ou demain et qu'importe le temps,
Un beau jour, nos chemins partageront l'instant.

commentaires

0512 - Au terreau du terrorisme

Publié le 20 Mars 2016 par Dan dans Mémo, Vains vers

La terre au terrorisme, le monde devenu fou,
Assez de l'ascétisme, perfection en dessous,
Fana du fanatisme, la haine du gourou,
Elle part au paroxysme, l'horreur est parmi nous.

De secte à sectarisme, écoutez mon courroux,
Hâtez mon athéisme, je ne crois plus en vous,
Social du socialisme, nous en voyons le bout,
Cap du capitalisme, quel en sera le coût ?

Humain sans humanisme, la mort au rendez-vous,
Il est un illettrisme qui corrompt les plus doux.
Pro du prosélytisme, le message passe partout,
Par trop de traumatismes, l'agneau devient un loup.

Cata au cataclysme, nos morts, relevez-vous,
Ego de l'égoïsme, pas de pardon chez nous.
Barbares et barbarisme, pour vous mettre à genoux,
Enfin, fin du laxisme, nous vous rendrons les coups.

J'erre au but, érotisme, pour des moments très doux,
Opter pour l'optimisme, la fin n'est pas pour nous,
Le sexe sans le sexisme, mes sœurs, rejoignez nous,
Patrie, patriotisme, égalité surtout.

commentaires

0510 - Bescherelle ta mère !

Publié le 24 Janvier 2016 par Dan dans Trois Quatre Un, Mémo

Je vous fais découvrir ce site intéressant,
Les articles me font rire bien que ce soit navrant.
Notre belle langue française, tous les jours, abimée,
A la douzaine, j'ai treize perles qui sont trouvées.

Hélas bien ignorés, ceux qui font attention,
Vestiges du passé, nous restons l'exception.
Je suis souvent choqué par des publicités,
N'étant pas censurées, l'abus est toléré.

Nous gardons nos élus qui inventent des mots,
Cela ne choque plus, ça amuse les idiots.
Ils ne savent plus écrire, ils ne savent plus compter,
Éducation délire, ministère à jeter !

Bescherelle ta mère !

commentaires

0508 - Message virtuel

Publié le 1 Janvier 2016 par Dan dans Dix vers, Mémo

Je regarde mes textos du premier jour de l'an,
Toujours les mêmes mots sans trop de sentiments,
Mêmes phrases copiées parfois à l'infini,
Sans spécificités pour famille ou amis.

Que sommes nous devenus pour devenir ainsi,
Sommes-nous des inconnus, n'avons-nous rien compris.
Faites vous votre BA en m'écrivant ceci,
J'attends plus que cela de ceux qui m'aiment ici.

J'oublierai tous vos mots inutiles, irréels,
Je supprime mes textos, je préfère vos appels.

commentaires

0494 - Choisissons nos destins

Publié le 10 Août 2014 par Dan dans Mémo, Vains vers


Il me faut bien le dire, dans le gouffre, le néant,
Après tous nos délires, c'est la fin maintenant.
Poussés à oublier toutes nos chances et nos rires,
Nous avons accepté de marcher vers le pire.

Nous sommes un vieux pays, pourri par l'inconscience,
Une seule règle ici, prôner l'incompétence.
Quelque soit le niveau, le cap est indiqué,
Patron ou matelot, il ne faut rien changer.

Ecoutons nos élus dans leurs médiocrités,
Ils comptent leurs écus comme dans le temps passé.
Nos instants sont comptés en campagne et en ville,
Comment pouvoir lutter, ce n'est pas si facile,

Nos jeunes au RSA et pour eux, c'est bien dur,
Un triste résultat, refusons ce futur.
Avec Nous, Pas d'Emploi, un sigle inusité,
Le pessimisme est roi, nos médias baillonnés.

Le monde bouge si vite, c'est une opportunité,
L'occasion nous invite, il nous faut tout changer.
En mieux ou en moins bien, se dessinent les chemins,
N'attendons pas demain, choisissons nos destins.

 

commentaires

0492 - Décision prise

Publié le 8 Août 2014 par Dan dans Mémo, Dix vers


L'avenir me dira si c'était mieux qu'avant,
Un seul clic suffira pour changer mon présent.
Ai-je choisi le bonheur, j'ai pris ma décision,
J'ai un pincement au coeur, j'appuie sur le bouton.

Une nouvelle mutation, il est temps de changer,
Trouver d'autres solutions, c'est mieux que d'espérer.
Dans une nouvelle région, apprendre à respirer,
Nouvelle situation, les dés sont bien jetés.

Il me faut donc attendre, mon dossier est bouclé,
Pourront-ils comprendre qu'ils doivent m'embaucher.

 

commentaires

0488 - Nelson Rolihlahla Mandela

Publié le 5 Décembre 2013 par Dan dans Mémo, Trois Quatre Un

Nelson, tu étais noir et je suis blanc de peau,
T'as su donner l'espoir aux membres du ghetto.
Avaient-ils tort ou raison de te mettre au cachot,
T'as su garder raison et y mettre les mots.

Juste trois mois après que le mur soit tombé,
Vingt sept ans prisonnier, t'as été libéré.
Avec ton Peuple noir et tes Africains blancs,
T'as su créer l'histoire d'un pays grandissant.

Remplacer toutes nos larmes par la négociation,
N'accepter qu'une seule arme, la réconciliation,
Nelson, tu étais noir et je suis blanc de peau,
Je garderai l'espoir d'un monde qui devienne beau.

 

commentaires

0484 - Indigo

Publié le 22 Septembre 2013 par Dan dans Mémo, Trois Quatre Un

C'est encore un bébé, petit et attachant,
J'adore le regarder et je le fais souvent.
Il demande de l'espace, me réclame mes instants,
Jamais, je ne me lasse car j'adore ces moments.

Il lui faut du brossage pour un poil magnifique,
Il sait rester très sage, complicité magique.
Ainsi, tout doucement, nous nous apprivoisons,
Il faut laisser le temps qu'il accepte la maison.

Il s'appelle Indigo bien qu'il soit gris et blanc,
Je le trouve très beau, c'est un chaton charmant.
C'est encore un bébé, petit et attachant,
J'adore le regarder, mon chinchilla Persan.

commentaires
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>