FAITS D'HIVER & MAUX D'AOUT

Chaque jour, je continue, selon l'inspiration, Des textes superflus ou alors plus profonds, Désormais, c'est facile, pas toujours évident, Mais j'ai trouvé mon style, le mien, tout simplement.

Articles avec #memo catégorie

0278 - Week-end toulousain

Publié le 15 Janvier 2011 par Dan dans Mémo, Dix vers

Je me suis levé tôt, bien courte fût ma nuit,
Là bas, il fait très beau, j'ai le stress qui me fuit.
Les turbulences nous guettent dans l'avion ce matin,
J'ai le moral en fête, j'adore l'A320.

Court sera mon passage au ciel d'un bleu uni
Au dessus des nuages, j'oublie déjà Paris.
Un week-end toulousain, aujourd'hui, je revis,
Le soleil, ce matin, me réchauffe la vie.

Je me mets à écrire quand cette douceur m'atteint,
J'ai envie de te dire, je reste un toulousain.

commentaires

0276 - Neige en ville

Publié le 21 Décembre 2010 par Dan dans Mémo, Dix vers

La ville est tout en blanc, cela peut faire rêver,
Nos trottoirs sont glissants et les routes non salées.
Mais devant la mairie, le sol est nettoyé,
Je vois que la voirie, ici, elle est passée.

Les bus sont arrêtés, je ne parle pas des trains,
L'hiver, faut-il prôner les transports en commun ?
Il me faut donc marcher, j'ai garé ma moto,
Je ne veux pas tomber pour aller au boulot.

Je me prends à rêver du problème disparu,
Des trottoirs retrouvés quand la neige a fondu.

commentaires

0271 - Des hauts débats

Publié le 16 Novembre 2010 par Dan dans Mémo, Dix vers

Il est urgent d'attendre, je ne suis pas pressé,
Le temps, je vais le prendre pour tout vous expliquer.
Ce système ne va pas, il faut donc le changer,
Comment, je ne sais pas mais je vais en parler.

Je parle pour mon parti, je veux avoir des voix,
Mes mots défilent ici, je garde ma langue de bois.
Je m'écoute parler, ai-je raison ou bien tort,
Reste donc à m'écouter, c'est là où je suis fort.

Maintenant, j'ai tout dit, j'avoue, je fus très bon,
Vous avez tout compris si vous n'êtes pas trop cons !

commentaires

0269 - Une ville, la nuit

Publié le 11 Novembre 2010 par Dan dans Mémo, Dix vers

Je regarde ma ville noyée par cette pluie,
Certains cherchent un asile pour y passer la nuit.
Les passants pressent le pas, chez eux, il veulent rentrer,
Ils ne regardent pas les gens à leurs cotés.

Dans cette banlieue dortoir, à coté de Paris,
Je m'y promène ce soir, dans le froid, engourdi.
Je suis le spectateur, je prends le temps de voir,
Quelques petits bonheurs qui font de grands espoirs.

Ma ville, j'ai regardé, trempé par cette pluie,
Les lampes sont allumées, dix huit heures, il fait nuit.

commentaires

0268 - Refus d'invitation

Publié le 4 Novembre 2010 par Dan dans Mémo, Dix vers

Tu m'invites à venir, il me faut refuser,
Je peux bien te le dire, je suis trop occupé.
J'ai bien des choses à faire qui me prennent du temps,
Je veux être sincère, je dis non simplement.

Tes remarques seront vaines, je ne peux m'échapper,
Chaque jour contient sa peine, il me faut l'assumer.
J'ai pris trop de retard, je ne peux reculer,
Avant qu'il ne soit tard, je dois tout terminer.

Même en fin de soirée, je ne pourrais passer,
Le ménage terminé, il me faut repasser.

commentaires

0266 - Mon devoir à la maison

Publié le 23 Octobre 2010 par Dan dans Mémo, Dix vers

Ta vie n'est pas un jeu, il te faut prendre conscience,
Quels que soient les enjeux, il faut la connaissance.
Faut pas se prendre la tête ni gâcher mon samedi,
Même si cela t'embête, je ne veux aucun cri.

Ce n'est pas difficile, quelques heures à passer,
Comme tu n'es pas débile, il faut te concentrer.
Je sais qu'avant ce soir, tu auras terminé
Tes leçons et devoirs avant d'aller jouer.

Apprendre les leçons, garder motivation,
Devoir à la maison n'est pas une punition.

commentaires

0262 - Stella

Publié le 11 Octobre 2010 par Dan dans Mémo, Vains vers

Tu viens de te lever, sans même nous dire bonjour,
Tu n'es pas réveillée, ton sommeil fut trop court.
Il faut rester patient, ne pas te provoquer,
Comme un brasier ardent, t'es prête à exploser.

Ton visage bien fermé, tu ne dis aucun mot,
Au petit déjeuner, tu te prends du lait chaud.
Après quelques soupirs, ton visage se détend,
On te laisse venir, faut juste attendre l'instant.

On connaît la chanson, chaque fois, c'est pareil,
Tu prends ton air grognon dès que tu te réveilles.

Faut quelques mots gentils et c'est tout autre chose,
Un peu avant midi, tu te métamorphoses.
Ainsi, tout simplement, nous évitons le pire,
C'est du bonheur, vraiment, lorsque je t'entends rire.

Le soir, tu resplendis, fallait attendre la nuit,
Dans le ciel obscurci, comme une étoile, tu luis.
Quelques mots pour te dire, à toi, la jeune Stella,
Mademoiselle Sourire, surtout, ne change pas.

On connaît la chanson, chaque fois, c'est pareil,
Tu prends ton air grognon dès que tu te réveilles.

commentaires

0259 - Ils

Publié le 6 Août 2010 par Dan dans Mémo, Dix vers

Ils sont partis contents, ils avaient accepté,
Ils sont partis longtemps, certains y sont restés.
Certains étaient charmants, ils étaient appréciés,
Certains, adolescents, se trouvèrent entrainés.

C'est ainsi, tous les ans, histoire renouvelée,
On parle des manquants, parfois à la télé.
Combien reviennent vivants, nul ne les a comptés,
Personne ne tient vraiment une liste des rescapés.

Ils sont partis longtemps, certains y sont restés,
J'en parle maintenant pour ne pas oublier.

 

commentaires

0255 - Ton sourire

Publié le 6 Juillet 2010 par Dan dans Mémo, Dix vers

Lorsque tu me souris, chaque fois, c'est pareil,
Tu éblouies ma vie, mon rayon de soleil.
Je plonge dans tes yeux, j'oublie ce qui m'entoure,
Cet instant merveilleux, je le vis chaque jour.

Je te prends dans mes bras et tous mes sens s'affolent,
J'adore te garder là, ta tête sur mon épaule.
Pour toi, dès ce matin, je continue d'écrire,
Mes mots restent sereins dans tes éclats de rire.

Je suis un homme heureux lorsque tu me souris,
C'est bon d'être amoureux, je dis oui à la vie.

 

commentaires

0253 - Il me plait quand il pleut

Publié le 6 Juin 2010 par Dan dans Mémo, Dix vers

Ce matin, il a plu, le ciel n'était pas sage,
Parfois, nous avons eu des bourrasques dans l'orage.
Il me manquait le bruit d'une tempête en colère,
Celle qui nous rend petits lorqu'elle lance des éclairs.

J'avoue, j'adore la pluie lorsque je suis au sec,
Regardes quand c'est fini, la lumière est impec.
La poussière bien lavée rejoint le caniveau,
Le ciel s'est nettoyé, maintenant, il fait beau.

Ce matin, il a plu, je pense à la mousson,
Aux endroits que j'ai vus, aux déserts sans moisson.

commentaires

0251 - Bonheur de bonne heure

Publié le 9 Mai 2010 par Dan dans Mémo, Dix vers

Ce matin, de bonne heure et toute la journée,
J'avoue, c'est du bonheur, je veux vous en parler.
Vous allez être jaloux, je le sais parfaitement,
C'est des moments si doux à vivre intensément.

Notre journée sera bien, j'en reste persuadé,
Ce bonheur sera mien, je vais vous expliquer.
C'est tous les dix neuf ans, c'est une grande première,
Un merveilleux instant véritable et sincère.

Vous semblez être surpris, vous ne comprenez pas,
Je vous dévoile ici, Claire et Pauline sont là.

commentaires

0247 - Un an

Publié le 1 Mai 2010 par Dan dans Mémo

Premier anniversaire, c'est celui de mon site,
C'est l'endroit pour mes vers, venez, je vous invite.

Plus d'une centaine d'idées, des textes ou des photos,
M'ont permis d'avancer, par images ou propos
.

Mon premier texte est né d'une grave collision
,
Les mots, j'ai enchaîné sur un bien triste ton.

Mon texte, 'les maux d'août' se voulait plus subtil,
Jeux de mots les plus fous pour un texte puéril.

Ensuite, j'ai poursuivi, mes textes, j'ai travaillé,
Certains mots, j'ai repris pour vous les présenter.
Puis on m'a expliqué, les vers et les quatrains,

Hémistiches fouillés pour des alexandrins.

Depuis, je continue, selon l'inspiration,
Des textes superflus ou alors plus profonds.
Désormais, c'est facile, pas toujours évident
,
Mais j'ai trouvé mon style, le mien, tout simplement
.

De jolis commentaires, j'ai eu de belles visites,
Remerciements sincères pour vos paroles écrites
.
A ceux qui passent souvent, même ceux les plus discrets
,
Merci pour ces instants, de vous savoir tout près.


On se retrouvera, ici ou bien chez vous,
Le lien s'est tissé là, la toile est bien à nous !

commentaires
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>