FAITS D'HIVER & MAUX D'AOUT

DYAL - Chaque jour, je continue, selon l'inspiration, Des textes superflus ou alors plus profonds, Désormais, c'est facile, pas toujours évident, Mais j'ai trouvé mon style, le mien, tout simplement.

Articles avec #trois quatre un catégorie

0522 - La Gapette

Publié le 20 Juillet 2017 par Dan dans Musique, Trois Quatre Un

Bistrot improvisé, ici pour faire la fête,
Pontoise, je suis allé écouter La Gapette.
Si tu vois ma mémoire, elle te racontera,
Cet univers d'un soir qui nous échappe déjà.

Musiciens bien sympa, chacun bien à sa place,
Un peu comme des chats qui te regardent en face.
La musique réunit les fans de Bernadette,
Le bruit fait fuir la pluie, la fête pousse la tempête.

Un spectacle vivant pour réunir les gens,
Rodo, dans son élan, nous fait vibrer l'instant.
Un air d'accordéon, ce soir, dans ce bistrot,
Nous avions des bretons sur la place des moineaux.

 

 

commentaires

0518 - Morgane

Publié le 29 Novembre 2016 par Dan dans Trois Quatre Un, Emotion

Même s'ils faisaient les fous, ils se voulaient prudents,
Passage dans les clous, ils se croyaient confiants,
Leur amie est fauchée dans le froid et la nuit,
C'est un feu rouge grillé en novembre à Paris.

Allait-il bien trop vite, on ne m'a pas tout dit,
Dans son délit de fuite, il a été repris.
Pourquoi n'a t'il rien vu sur ce passage clouté,
Avait-il donc trop bu ou avait-il fumé ?

Une femme assassinée en novembre à Paris,
Trop jeune pour s'en aller au printemps de sa vie.
Elle vient d'être enterrée, elle avait vingt cinq ans,
Fait d'hiver oublié, je pense à ses parents.

commentaires

0515 - Femme

Publié le 19 Août 2016 par Dan dans Mémo, Tendresse, Trois Quatre Un

Sentimentale sensible, tu protèges tes atouts,
Tu restes inaccessible, tu te méfies de tout,
Caresser du regard ton infinie douceur,
Remercier le hasard de croiser ce bonheur,

Je t'écris et tu penses, de marbre, pouvoir rester,
Je laisse à ma puissance l'espoir de tout briser.
Essence de beauté dans ce monde cruel,
Nos sens exacerbés nous rendront éternels.

Image dans ce miroir, émouvante et fébrile,
Belle inconnue du soir, je te sens si fragile.
Aujourd'hui ou demain et qu'importe le temps,
Un beau jour, nos chemins partageront l'instant.

commentaires

0514 - Entre terre et mer.

Publié le 11 Août 2016 par Dan dans Musique, Trois Quatre Un

Cette rue du silence, je ne suis pas cynique,
A mon avis, je pense qu'elle est à sens unique.
L'endroit où elle nous mène, odeur de l'au-delà,
Un émoi à l'extrême, nous n'en reviendrons pas.

Le fossoyeur est là pour parler de ses rêves,
En attente du trépas, nous savourons la trêve.
Cinq cent quarante et un, triste compte de Belgique,
Référence du chagrin, de la crise politique.

De bien jolis tableaux composent ses chansons,
La musique et les mots nous apportent l'émotion.
Il a plu des moineaux sur son bel univers,
Le message était beau, ce soir, dans ce concert.

 

Mathias Bressan

commentaires

0511 - MAZO, ON EN REDEMANDE

Publié le 10 Mars 2016 par Dan dans Musique, Trois Quatre Un

Je dois vous dire, MAZO, que c'était très mauvais,
Ce soir, il faisait chaud lorsque l'enfer brûlait.
C'est avec déplaisir que nous sommes restés,
Du meilleur jusqu'au pire, nous avons communié.

Un dôme pour le concert, chapelle improvisée,
De l'ombre à la lumière, grande messe pour les damnés,
Rendez-vous près de l'Oise pour voir le sang couler,
Tous les pauvres de Pontoise étaient là rassemblés.

Je dois vous dire, MAZO, quand la guitare fumait,
On buvait tous les mots comme s'il nous en manquait.
En grosses pierres égoïstes, en attente des grands soirs,
Comme nous sommes MAZO schistes, nous reviendrons vous voir.

 

0511 - MAZO, ON EN REDEMANDE
commentaires

0510 - Bescherelle ta mère !

Publié le 24 Janvier 2016 par Dan dans Trois Quatre Un, Mémo

Je vous fais découvrir ce site intéressant,
Les articles me font rire bien que ce soit navrant.
Notre belle langue française, tous les jours, abimée,
A la douzaine, j'ai treize perles qui sont trouvées.

Hélas bien ignorés, ceux qui font attention,
Vestiges du passé, nous restons l'exception.
Je suis souvent choqué par des publicités,
N'étant pas censurées, l'abus est toléré.

Nous gardons nos élus qui inventent des mots,
Cela ne choque plus, ça amuse les idiots.
Ils ne savent plus écrire, ils ne savent plus compter,
Éducation délire, ministère à jeter !

Bescherelle ta mère !

commentaires

0509 - Michel Delpech

Publié le 2 Janvier 2016 par Dan dans Trois Quatre Un, Musique

Souvenirs de Laurette, chez elle, tu es allé,
Un jour, ce sera chouette de tous y retourner.
Nous ferons une grosse fête avec tous tes copains,
Tes chansons à tue-tête, celles dont je me souviens.

Tu fus notre voisin pendant un court moment,
Je n'étais qu'un gamin, je n'avais pas dix ans.
On voyait des ados, les bras chargés de fleurs,
Elles voulaient des photos et te voir à toute heure.

Ensuite, j'ai peu suivi la suite de ta carrière,
Mariane qui est jolie, visite en Loir et Cher.
Passage à la télé et tu gardais la pêche,
Bien loin, tu es allé, adieu Michel Delpech.

 

26-01-1946 - 02-01-2016

 

commentaires

0504 - Lise Martin

Publié le 13 Août 2015 par Dan dans Musique, Trois Quatre Un

 

Ce soir là, il pleuvait et il faisait très chaud,
Sur la scène, elle chantait, nous berçant de ses mots.
Un soir en acoustique, pour le chant des moineaux,
L'instrument électrique n'aime pas vraiment l'eau.

Des mots de liberté, d'amour, de déraison,
Moments de vérité livrés avec passion.
Elle chante son univers, un ruisseau, une maison,
Un puits, une rivière, un orage, une prison.

Violoncelle et violon accompagnent sa voix,
Guitare pleine d'émotion pour percuter l'émoi.
Couchés sur le papier, deux ou trois mots brûlés,
Pour ne pas oublier, qu'ici, elle est passée.

 

Lise Martin

0504 - Lise Martin
commentaires

0501 - Mon 501

Publié le 24 Février 2015 par Dan dans Trois Quatre Un, Humour

J'avais souvent révé d'avoir mon 501,
Ego privilégié, je voulais qu'il soit mien,
Un rêve imaginé comme une très belle histoire,
Comme un conte inventé dont personne n'ose y croire.

Très simple comme un bonjour, la rosée d'un matin,
Comme une histoire d'amour, nous ne devions faire qu'un,
Qu'il me colle à la peau, c'était obligatoire,
Que vous le trouviez beau, je voudrais tant y croire.

Il arrive, ce beau jour, j'ai su rester patient,
Comme un poème d'amour, je savoure cet instant.
Juste après le 500, comme les autres, il est mien,
Ecrit tout simplement, voilà mon Cinq Cent Un.

commentaires

0500 - L'essaim

Publié le 22 Février 2015 par Dan dans Trois Quatre Un, Colère

Avec le mauvais temps, on ne les voyait plus,
Un soleil de printemps, les voilà revenus.
Je les trouve bien nuisibles lorsqu'ils sont en essaim,
Il faut rester paisible lorsque tu en vois un.

On peut toujours ràler, cela nous fait du bien,
C'est une race protégée et nous n'y pouvons rien.
Ils ne laissent pas le choix, se moquent de mon tracas,
Je regrette le froid, la neige et le verglas.

Avec le mauvais temps, on ne les voyait plus,
Un soleil de printemps, il ressortent dans la rue.
Les revoilà en piste, leurs écarts, je redoute,
Un essaim de cyclistes a envahi ma route.

commentaires
1 2 3 4 5 6 7 8 > >>