FAITS D'HIVER & MAUX D'AOUT

Chaque jour, je continue, selon l'inspiration, Des textes superflus ou alors plus profonds, Désormais, c'est facile, pas toujours évident, Mais j'ai trouvé mon style, le mien, tout simplement.

Articles avec #trois quatre un catégorie

0437 - Vivez vos rêves

Publié le 16 Septembre 2012 par Dan dans Emotion, Trois Quatre Un

Voilà, vous êtes partis, l'aventure qui commence,
Bosser en Australie, loin de chez nous, en France.
Tu as quitté le nid, t'es une femme maintenant,
Tu reviendras grandie, on va t'attendre un an.

On a parlé voyage depuis que tu es née,
L'horizon en partage, nous te l'avons donné.
C'est maintenant ton tour de partir loin d'ici,
De regarder le jour quand je regarde la nuit.

Vous quatre, je vous salue, je vous dis simplement,
Partez vers l'inconnu, vivez vos rêves en grand.
C'est sûr, c'est le bon choix, ça va bien se passer,
Mes pensées vont vers toi, ma Sissou adorée.

commentaires

0436 - Traite, re traite

Publié le 9 Septembre 2012 par Dan dans Mémo, Trois Quatre Un

Je me répète sans cesse, vous voulez tous y croire,
    Je ressasse mes promesses, toujours les mêmes histoires.
J'en ai pris pour cinq ans, merci, je continue,
Même à soixante sept ans, j'ai été re-élu,

Les jeunes sont motivés, je n'ai aucune faiblesse,
J'ai su les écarter par mon carnet d'adresses.
Dans ma circonscription , c'est moi qui fait la loi,
Les votants sont si cons, ils ont confiance en moi.

Retraite à soixante ans, je me demande pourquoi,
J'ai soixante sept ans et vous votez pour moi
J'aurai soixante douze ans à la fin du mandat,
De nouveau pour cinq ans si je suis toujours là.

 

age deputes

 

commentaires

0420 - Souffrez mes rascasses

Publié le 20 Mai 2012 par Dan dans Musique, Trois Quatre Un

Aux rascasses qui s'enlisent si vénéneusement,
Souffrez que je vous lise ces vers que je ressens.   

-----------  ----- -------- -----  -----------

Tu nous traites de cons, certains vont t'applaudir,
J'ai compris la leçon, je voulais te le dire.
Certains de tes couplets me rappellent Renaud,
Ce monde qu'il a refait en devenant poivrot.

Les mots, c'est si facile pour faire passer ta rage,
Je ne suis pas débile, je comprends ton message.
J'entends ta politique quand tu chantes tes chansons,
C'est juste dans l'optique d'avoir une subvention.

En tant qu'intermittent, tu peux toujours râler,
Tu reçois de l'argent pour dormir et bouffer.
Pour moi, t'as pas la cote, je préfère d'autres écrits,
Tu n'as pas eu mon vote et déjà, je t'oublie.

commentaires

0405 - Sais-tu

Publié le 29 Mars 2012 par Dan dans Fantaisie, Trois Quatre Un

Sais-tu si aujourd'hui, nous aurons du beau temps,
Si nous aurons la pluie, le soleil ou du vent.
Sais-tu si aujourd'hui, aux infos du JT,
Aucune tragédie ne sera commentée.

Sais-tu si aujourd'hui, tu seras écouté,
Si tu seras compris sans être taquiné.
Sais-tu si aujourd'hui, tu seras contacté
Par tes potes, tes amis ou ceux que t'as aimés.

Sais-tu si aujourd'hui, toutes ces questions posées,
Ces questions sur ta vie seront mises de coté.
Sais-tu que dans la vie, ce qui est important,
C'est de vivre sa vie et la vivre au présent.

commentaires

0404 - Quatre cent quatre

Publié le 27 Mars 2012 par Dan dans Fantaisie, Trois Quatre Un

Je me réveille la nuit, un hémistiche en bouche,
Et parfois, c'est ainsi que, le public, je touche.
Ma plume est mon amie, je taquine mon cerveau,
J'adore, en poésie, aligner quelques mots.

Parfois, suis prolifique, parfois, j'ai des jours sans,
J'attends l'instant magique, même après le 400.
D'avoir l'inspiration, ce n'est pas évident,
Quelle que soit la passion, il faut être patient.

Quelques pensées en rimes, ici mes poésies,
Mes textes anti-déprime, mes délires, mes écrits.
Mon chalenge aujourd'hui, mon texte est enfin prêt,
Je le propose ici, dis-moi si ça te plait.

commentaires

0401 - Alors Chante, Montauban

Publié le 24 Mars 2012 par Dan dans Musique, Trois Quatre Un

En mai, c'est mon cadeau, je ne peux l'ignorer,
On commence par le DO, ensuite, c'est le RE,
Ça rassemble les amis parfois sur le sofa,
On monte vers le MI, ensuite, c'est le FA.

Pas besoin de boussole, en mai, je serai là,
Parfois à même le SOL, ici ou même LA.
Debout ou bien assis, ce sera mon cadeau,
On atteindra le SI pour finir par le DO.

C'est FA SI LA chanter les notes de cette chanson,
Si tu veux écouter, il faut monter le son !
La chanson francophone, c'est un très grand moment,
Quand la musique résonne, Alors Chante, Montauban !

 

Festival Alors Chante !

 

commentaires

0397 - C'est les rats

Publié le 19 Mars 2012 par Dan dans Photographie, Trois Quatre Un

Son squat, il a quitté, il dort dans un vrai lit,
Ses rats, il a gardé, les mettant à l'abri.
C'est un joueur de flute au pouvoir infini,
Il va reprendre la lutte avec tous ses amis.

Je ne peux dévoiler tout ce qu'il a prévu,
Vous allez regretter, vous voilà prévenus.
Un plan machiavélique qu'il est sûr de gagner
Sous son air angélique, il a tout calculé.

Vous connaitrez l'enfer, pire que tous vos cauchemars
Je vais être sincère, pour vous, il est trop tard.
Honnêtes ou scélérats, la vengeance prend son dû,
C'est la conquête des rats, vous êtes tous perdus.

 

Participation au concours sur http://www.welovewords.com/

http://www.welovewords.com/media/image/21432/concours_2.jpg?1331030991

Concours 'Illustrez une série photo dans RAISE magazine'

 

 

commentaires

0348 - Solitude

Publié le 9 Juillet 2011 par Dan dans Mémo, Trois Quatre Un

J'évite mes voisins, je suis un solitaire,
Je sais que c'est crétin mais chez moi, je me terre.
Juste un 'bonjour, bonsoir', nous nous parlons très peu,
Et dès qu'arrive le soir, les gens s'enferment chez eux.

C'est donc chacun pour soi qu'on affonte la vie,
Ce n'est pas bien pour moi lorsque j'ai des soucis.
Il ne faut pas pleurer, maintenant, je le sais,
Il me faut assumer tous les choix que j'ai fait.

Je crée ma solitude, je m'y suis habitué,
A vivre cette habitude, les autres m'ont ignoré.

commentaires

0346 - Les bleues

Publié le 6 Juillet 2011 par Dan dans Mémo, Trois Quatre Un

Zéro but encaissé, pour elles, c'était l'enjeu,
Combien sont elles payées, je pense que c'est très peu.
Je ne regarde plus les bleus sur le terrain,
Le foot, je n'en peux plus, l'argent les rend crétins.

Voilà que maintenant, je me prends bien au jeu,
Je dis, c'est surprenant, ce match me rend heureux.
Ces femmes sur le terrain, fragiles et obstinées,
Elles jouent d'un air serein ce match pour le gagner.

Elles ne feront pas grève, elles sont là pour jouer,
Comme elles nous donnent du rêve, allons les saluer.
Zéro but encaissé, pour elles, c'était l'enjeu,
Dommage, car c'est raté avec un quatre, deux.

commentaires

0341 - Le salon du Bourget

Publié le 25 Juin 2011 par Dan dans Mémo, Trois Quatre Un

Dans le ciel, des avions, leurs vols nous font rêver,
Grâce à l'innovation de personnes ignorées.
Dans des bureaux d'études et dans des ateliers,
Certaines personnes éludent le sens de gravité.

On en parle si peu d'eux, ces as de l'aviation,
Je vous parle de ceux qui sont près de l'avion.
J'ai cotoyé certains, en blouse ou en kaki,
Quelques mécaniciens, des ingénieurs aussi.

Comme toutes les deux années, une journée qui me plait,
Je vais aller rêver au salon du Bourget.
Mes deux pieds sur la terre, ma tête vers le ciel,
Journée particulière, je sais qu'elle sera belle.

commentaires

0129 - La cité de la voile

Publié le 7 Septembre 2009 par Dan dans Mémo, Trois Quatre Un

La cité de la voile, allez y faire un tour,
La mer et les étoiles, ça mérite le détour.
Au port de Lorient, on ne peut le rater,
C'est un beau bâtiment, béton, verre et acier.

Il est dédicacé à Eric Tabarly,
Notez, c'est le musée de sa biographie.
La mer et ses marins, des films et des images,
Ils en parlent très bien, c'est un très bel hommage.

Deux Pen-duick à coté, au ponton amarré,
Au mois de mai dernier, j'ai pu m'en approcher,
La mer et les étoiles, les tempêtes et le vent,
La cité de la voile, au port de Lorient.

commentaires

0126 - Naissance

Publié le 4 Septembre 2009 par Dan dans Fable, Trois Quatre Un

La Sophie, ayant couillé,
avant l'été dernier,
Se trouva bien ventrue
Quand la bise fut venue.

Elle alla crier renseignements
Auprès de ses amies, évidemment.
Que faisiez-vous au printemps dernier ?
Dirent-elles à sophie ballonnée.

Nuit et jour, à tout venant,
Je couillais, ne vous déplaise.
Vous couilliez ? j'en suis fort aise:
Eh bien, allaitez maintenant !


 

commentaires
<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>