FAITS D'HIVER & MAUX D'AOUT

DYAL - Chaque jour, je continue, selon l'inspiration, Des textes superflus ou alors plus profonds, Désormais, c'est facile, pas toujours évident, Mais j'ai trouvé mon style, le mien, tout simplement.

Articles avec #trois quatre un catégorie

0027 - Tchita

Publié le 28 Mai 2009 par Dan dans Insolite, Trois Quatre Un


J'adore mes chiens et chats, bien plus que mes parents,
Mais je ne parle pas, bien que j'ai mes cinq ans.
Ma famille adoptive, c'est tous mes animaux,
Des hommes, je suis craintive, je ne connais pas trop.
   

On vient de me trouver, on me surnomme Mowgli,
Je ne fais qu'aboyer, je vis en Sibérie.
Le russe, je le comprend, je ne le parle pas,
Car moi, c'est différent, je parle chiens et chats.
 

Mes bêtes, j'ai perdu, je suis emprisonnée,
Même si c'est défendu, je veux les retrouver.
Ca se passe à Tchita, une fillette de cinq ans,
Avec ses chiens et chats, dans un appartement.

commentaires

0025 - Découverte 2009

Publié le 26 Mai 2009 par Dan dans Musique, Trois Quatre Un


Avec ses deux costauds, on la voit arriver,
On dirait une ado, c'est elle qui va chanter.
Elle arrive sur scène, ce petit bout de femme,
Tous ses mots nous entraînent, plus coupants qu'une lame.

C'est la chef de la bande, les costauds sont matés, 
Pour nous, elle les harangue, pour mieux nous amuser.
Sa gouaille, ses yeux profonds, pas plus d'un mètre cinquante,
Elle a un bel aplomb, pire qu'une adolescente.

En mai, j'ai découvert, cette femme à Montauban,
Le public est sévère, il y a douze talents.
Les prix, elle a raflé, mon texte s'arrête là,
Il vous faut l'écouter, Carmen Maria Vega.

commentaires

0023 - Le carré du désespoir

Publié le 23 Mai 2009 par Dan dans Puéril, Trois Quatre Un

Souvenirs du carré, de ses quatre cotés
Nommés A, B, C, D, vous l'avez deviné.
Puis un autre carré et ses propres cotés
Différement nommés pour les différencier.

A prime et B prime sont les deux premiers cotés,
Retenez la leçon, il vous faut travailler.
Ensuite, c'est C prime, il faut alors me croire,
Si je parle de D prime, arrive le désespoir.

Comme c'est bientôt l'été, les maths, faut oublier,
Le soleil va briller, la pluie va s'arrêter.
Je mets ça de coté, le 2, puis 3, 4, 1.
Cette histoire de carrés valait bien 3 quatrains.

commentaires

0022 - Parodie Kerfonnienne

Publié le 22 Mai 2009 par Dan dans Parodie, Trois Quatre Un


Les phrases sont citées, les mots sont modifiés,
Le vieux briscard soumet quelques jolis couplets.
Quelques mots polissons, plus ou moins pathétiques,
Une seule solution, des quatrains poétiques.

Le Dan vient de donner le suivant de ses coups,
Histoire de continuer ses poèmes un peu fous,
Chacun choisit sa place, y pose ses affaires,
Moi, j'y laisse ma trace, j'y pose mes repères.

Un invité surprise fait son apparition,
Il peut faire à sa guise dans l'improvisation,
Il n'y a pas d'orage, on est bien chez Kerfon,
On sait rester bien sage, et ça, c'est super bon !

commentaires

0021 - La feuille

Publié le 21 Mai 2009 par Dan dans Emotion, Trois Quatre Un


C'est la feuille qui tremble, il n'y a pas de vent,
Comme elle, je lui ressemble, je vis un grand moment.
Un moment d'émotion, un moment de plaisir,
Mais tout est dans le ton, ce texte, il faut le llre.

C'est la feuille qui tremble, il n'y a pas de vent,
Cet émoi nous rassemble, nous vivons tous l'instant.
Un instant merveilleux, un instant bien trop court,
Et cet instant, je veux renouveler un jour.

Mais j'aurai dû l'apprendre pour bien vous le conter,
Car cette feuille qui tremble, ce trac, faut le gérer.
Cet instant a vécu, je suis enfin calmé.
Vois, elle ne tremble plus, mon texte, j'ai récité.

commentaires

0016 - Le comble du marin

Publié le 16 Mai 2009 par Dan dans Fantaisie, Trois Quatre Un


C'est une petite chanson, le comble du marin,
Retenez la leçon, c'est un texte taquin.
Un informaticien, son matos, il choisit,
Ca doit fonctionner bien, par temps sec et par pluie.

Le comble du marin, c'est une petite chanson,
C'est un texte taquin, retenez la leçon.
Il aime son imprimante, machine hors du commun,
Tous les jours, elle lui chante, sur du papier velin.

Elle a d'autres atouts, lui seul, bien sur, le sait,
Cette machine vaut le coup, autre usage, elle permet.
Et ce texte prend fin, de mes délires, je m'encre,
Le comble du marin, une imprimante jet d'ancres.

commentaires

0006 - Louise

Publié le 6 Mai 2009 par Dan dans Emotion, Trois Quatre Un


Un mois avant l'hiver, au monde, elle est venue,
Mon pote, il est grand-père d'une petite fille menue.
C'est un bouleversement, pour lui, c'est sans surprise,
Sa fille, elle est maman d'une charmante Louise.

    Je les verrai bientôt, au début de l'hiver,
Car j'irai chez Jojo, mon pote qui est grand-père.
Rebecca, Louise et Gilles, Maurice et puis Mamie,
Elodie et Cécile, Valérian et Marie.

    Et toute cette famille, tu l'agrandis ainsi,
Bienvenue, petite fille, j'en fais aussi partie.
Au monde, tu es venue, un mois avant l'hiver,
Petite Louise menue, mon pote, c'est ton grand-père.

commentaires
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8