FAITS D'HIVER & MAUX D'AOUT

Chaque jour, je continue, selon l'inspiration, Des textes superflus ou alors plus profonds, Désormais, c'est facile, pas toujours évident, Mais j'ai trouvé mon style, le mien, tout simplement.

0187 - Le cycliste du dimanche

Publié le 4 Novembre 2009 par Dan in Fantaisie, Dix vers


Quand je prends mon vélo, je me vide la tête,
J'en oublie le boulôt, tous ces trucs qui m'embêtent.
Avec tous les copains, on fait de longues virées,
Dans un groupe incertain, jamais en file serrée.

On fait n'importe quoi, les roues sur le bitume,
Nous devenons les rois et les autos l'assument.
On entend klaxonner, royalement, on s'en fout,
Car s'il nous font tomber, ça va coûter des sous.

Avec mon beau maillot, je me montre à vélo,
Je deviens le plus beau cycliste sans cerveau.

Commenter cet article

Mailys 21/11/2009 10:34


Salut je suis tombée sur ton blog par hasard et c'est une bonne surprise... Continue tes jolis vers du quotidien. Il faut des gens comme toi pour pour survivre.


Dan 21/11/2009 12:33



C'est simple d'çetre heureux, suffit d'écriren mot,
Tu reviens quand tu veux, avec ou sans vélo.

Dan
Merci pour ton commentaire