FAITS D'HIVER & MAUX D'AOUT

Chaque jour, je continue, selon l'inspiration, Des textes superflus ou alors plus profonds, Désormais, c'est facile, pas toujours évident, Mais j'ai trouvé mon style, le mien, tout simplement.

0530 - La solidarité

Publié le 14 Septembre 2017 par Dan dans Trois Quatre Un, Mémo

La solidarité, pour toi, à sens unique,
Lorsque tu peux gagner, tu voudrais qu'elle s'applique.
Au centre de ce monde, tu veux être gagnant,
Tu es un mec immonde, égoïste, répugnant.

La solidarité, prétexte inopiné,
Que veux-tu me chanter, voudrais-tu te moquer.
Tous tes petits problèmes, je t'avoue, je m'en fous,
Je t'écris ce poème, je ris de ton courroux.

La solidarité, t'es trop con pour comprendre,
Il te faut partager avant de vouloir prendre.
Pour toi, j'ai bien compris que je n'existe pas,
Court passage dans ta vie, tu ne m'intéresses pas.

commentaires

0529 - La porte océane

Publié le 10 Septembre 2017 par Dan dans Trois Quatre Un, Fantaisie, Poèsie

Passent ainsi les chalands sur le blog de ma vie,
Ils s'arrêtent un instant pour lire mes poésies.
Certains essaient souvent de déchiffrer mes mots,
Établir si je mens est un de leurs gros maux.

Je suis parfois taquin, laissant l’ambiguïté,
Mon cerveau est coquin, mes textes alambiqués.
Mensonges ou vérités, ce n'est pas important,
De mes écrits rimés, je partage un instant.

Ils passent tous en silence, ils savent très bien se taire,
Refusant la sentence de mettre un commentaire.
J'ouvre une porte océane sur mes textes peu sages,
De leurs claviers en panne, je n'ai pas de message.

commentaires

0528 - En tout bien, tout honneur !

Publié le 9 Septembre 2017 par Dan dans Fantaisie, Vains vers

Je vais te rencontrer, pour un pot, un diner,
Je te l'ai proposé, tu n'as pas refusé,
En tout bien, tout honneur, telle est la condition,
Savourer les saveurs des premières émotions.

Jeune femme en crinoline, comme dans le temps passé,
Joueront les mandolines, si on peut en trouver,
En tout bien, tout honneur, il me faut l'accepter,
Fantaisie et douceur, la beauté d'une soirée.

Ne pas être pressé, pas de geste déplacé,
Aucune vulgarité qui pourrait te froisser,
En tout bien, tout honneur, je vais être courtois,
Apprécier le bonheur d'être tout près de toi.

Gentleman élégant, tu peux être rassurée,
Je suis un homme charmant qui sait se comporter,
En tout bien, tout honneur, comme je te l'ai promis,
Pouvoir guetter mon heure, maîtriser mes envies,

Bientôt le rendez-vous, je vais devoir t'attendre,
Mes désirs les plus fous, sauras-tu les entendre,
En tout bien, tout honneur, d'une douceur infinie,
Apprivoiser ton cœur pour finir dans ton lit.

 

commentaires

0527 - Mireille Darc

Publié le 28 Août 2017 par Dan dans Trois Quatre Un, Emotion, Tendresse

Mireille Darc est partie retrouver les plus grands,
Ceux que j'aimais petit au cinéma d'antan.
Ce beau regard mutin qui nous faisait rêver,
Il y en a plus d'un qu'elle pouvait faire craquer.

Jean Lefevre, Constantin et Lino Ventura
André Pousse, ses copains dans "Ne nous fachons pas",
De Funes et Serrault, les grands du cinéma,
Vous partez tous trop tôt, je ne vous oublie pas.

Savoir gagner les coeurs des petits et des grands,
Toute fragile de pudeur, elle nous manque simplement.
Bien ancrée dans l'histoire et son histoire nous marque,
Ingénue dans la gloire, au revoir, Madame Darc.

commentaires

0526 - Les flammes d'un incendie

Publié le 19 Août 2017 par Dan dans Trois Quatre Un, Emotion

Les flammes d'un incendie, je me mets à penser,
Je vois mon bien détruit, souvenirs du passé,
Il y a bien longtemps, dans ce cas, j'y étais,
Il faut parfois du temps pour nettoyer nos plaies.

Les flammes d'un incendie, elles vous redonnent la vue,
Ils se disaient amis, ils ne vous connaissent plus
C'est fou mais c'est ainsi, on reconnaît les siens,
Certains sont bien pourris et ils ne feront rien.

Les flammes d'un incendie vous laissent des traces au cœur,
Je l'ai vécu aussi, on y voit le meilleur,
Dans ce moment tout gris, dans ce très grand malheur,
Elles dévoilent les amis qui vous ouvrent leurs cœurs.

 

commentaires

0525 - On a aimé, il n'en a rien à foutre

Publié le 17 Août 2017 par Dan dans Trois Quatre Un, Musique

Que c'était mal barré pour ce dernier concert,
Avec une pluie tombée comme d'un ciel gris d'hiver.
Oubliés les chagrins d'un mauvais temps obscène
Quand Jules et ses vilains sont montés sur la scène.

Une musique qui dégage, des textes qui ont des mots,
Une Thérèse qui s'engage à refuser ses maux.
D'un ami qui s'en va, résulte une prière,
Parti dans l'au-delà par la faute de Saint-Pierre.

Je ne connaissais pas, ce fut une découverte,
Une soirée bien sympa dans une belle salle couverte.
Que c'était mal barré et pourtant, ce fut chaud,
Tout une salle comblée quand Jules a fait son show.

 

 

commentaires

0524 - Musique matinale

Publié le 9 Août 2017 par Dan dans Trois Quatre Un, Musique

Ce matin, c'est musique, dans mon appartement,
Festifs ou romantiques, j'écoute sereinement.
j'ai sorti mes CD, je retrouve mes chanteurs,
Leurs chansons oubliées m'apportent du bonheur.

Guitares, accordéons, au rythme de batterie,
Quelques notes de violon, d'autres instruments aussi,
Ces auteurs francophones, peu connus pour certains,
Quand la musique résonne, je suis un autre humain.

Ces instants d'émotion sont parfois nostalgiques,
Toujours la même passion, aujourd'hui, c'est musique,
J'écoute mes CD, les vestiges du temps,
Viser l'éternité, profiter du moment.

commentaires

0523 - Suzanne Belaubre

Publié le 3 Août 2017 par Dan dans Musique, Trois Quatre Un

C'est un concert solo d'une jeune femme au piano
Qui nous chante ses maux sur la place des moineaux.
Comme elle est née pour ça, inutile d'avoir peur,
Le vide est déjà là pour nous remplir le cœur.

Elle crée son univers de son début de vie,
Une couverture d'hiver qui réchauffe la nuit.
Le chant des vieux amants nous amène un sourire,
L'amour des grand-parents du meilleur jusqu'au pire.

Ainsi, fusent les mots, le bonheur est présent,
L'accent de Nougaro, par contre, il est absent.
L'automne va arriver, il nous faut patienter,
Attendre le CD d'une belle nuit d'été.

Suzanne Belaubre
 

 

commentaires

0522 - La Gapette

Publié le 20 Juillet 2017 par Dan dans Musique, Trois Quatre Un

Bistrot improvisé, ici pour faire la fête,
Pontoise, je suis allé écouter La Gapette.
Si tu vois ma mémoire, elle te racontera,
Cet univers d'un soir qui nous échappe déjà.

Musiciens bien sympa, chacun bien à sa place,
Un peu comme des chats qui te regardent en face.
La musique réunit les fans de Bernadette,
Le bruit fait fuir la pluie, la fête pousse la tempête.

Un spectacle vivant pour réunir les gens,
Rodo, dans son élan, nous fait vibrer l'instant.
Un air d'accordéon, ce soir, dans ce bistrot,
Nous avions des bretons sur la place des moineaux.

 

 

commentaires

0521 - Le changement, c'est maintenant.

Publié le 22 Avril 2017 par Dan dans Dix vers, Mémo

C'est ma nouvelle voiture, qu'aujourd'hui, je reçois,
Cette fois, ce fut très dur de faire le meilleur choix.
Comme pour la précédente, j'ai eu le coup de coeur,
Une envie qui me tente, un moment de bonheur.

J'avais, depuis longtemps, décidé de changer,
Alors, j'ai pris mon temps pour ne pas me tromper.
J'en ai vu des modèles, j'ai bien tout regardé,
Elles sont plus ou moins belles, plus ou moins bon marché.

L'autre jour, je l'ai vue, c'est là que j'ai craqué,
Grand gamin devenu, alors, je l'ai achetée.

commentaires

0520 - S'il n'en reste qu'un !

Publié le 17 Avril 2017 par Dan dans Vains vers, Colère

Les moyens, nous avons pour sauver l'univers,
De notre évolution, pouvons-nous être fiers ?
Notre terre est souillée par la faute du voisin,
La vie est menacée mais je n'y suis pour rien.

C'est du chacun pour soi, chacun sa vérité,
Et c'est sans foi, ni loi, châtiment mérité.
Poussée du terrorisme qui amène à l'action,
L'enfer du barbarisme sous droit de religion.

Nous sommes bien trop nombreux mais cela va changer,
On peut compter sur eux pour tout faire exploser.
Quand l'arme nucléaire est remise en avant,
C'est signe de misère, l'ego des présidents.

La chère démocratie redevient une chimère,
Nous sommes bien mal partis vers un destin amer.
Par nos votes, par nos choix, revient la dictature,
Qui se donne le droit de détruire nos futurs.

Nous n'avons pas compris la richesse de nos vies,
Nous sommes des abrutis, quel que soit le pays.
Faites sauter la planète, détruisez l'être humain,
Qu'enfin la guerre s'arrête lorsqu'il n'en reste plus qu'un.

commentaires

0519 - Le permis de tuer

Publié le 25 Mars 2017 par Dan dans Vains vers, Fantaisie

Sans regret, sans remord, j'ai cette rage en moi,
Je vais donner la mort à plus petit que moi.
La guerre est commencée, je les tue de mes mains,
Le permis de tuer, je prends ce droit divin.

Devant cette invasion, il me faut réagir,
Partout dans la maison, je fais le sang rougir.
Je vais éliminer cette bande de gredins,
Le permis de tuer, je suis un assassin.

Une bombe, je vais poser, l'ultime décision,
Je dois éradiquer cette menace d'invasion.
Je vais me comporter en tant que citoyen,
Le permis de tuer, je prends les grands moyens.

Je sais que le borax est une arme idéale,
Je vais en mettre un max pour une issue fatale.
Tu vois, j'ai décidé l'accord non pacifique,
Le permis de tuer par une attaque chimique.

Je vais exterminer cette bande de conquérants
Qui pense pouvoir squatter dans mon appartement.
Mon chat est infesté, les puces seront mes proies,
Le permis de tuer, je me donne ce droit.

commentaires
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>